Il y a de fortes chances que vous ayez ingéré du plastique sans le savoir

Une étude des plus insolites vient de révéler que des selles humaines contiendraient des microparticules de plastique. Les chercheurs de l’université de Vienne, en Autriche, ont choisi des participants qui sont originaires du Japon, de l’Italie, de la Pologne, des Pays-Bas, de la Finlande, du Royaume-Uni. La Russie et l’Autriche étaient aussi représentées.

D’après les affirmations du docteur Philipp Schwabl, c’est la première fois que les scientifiques se penchent sur ce sujet.

Néanmoins, les chercheurs étaient conscients que tôt ou tard, le plastique finirait dans l’intestin de l’homme. À l’issue de l’étude, jusqu’à neuf types de plastiques ont été découverts dans les selles humaines.

Jusqu’à maintenant, les experts n’ont pas encore déterminé les effets à long terme du plastique sur le corps humain.

Une étude des plus sérieuses

Les participants de la recherche devaient tenir un journal alimentaire durant une semaine. À la fin de ce laps de temps, ils étaient censés fournir des échantillons de selles. Ces dernières se destinaient aux analyses. Il faut noter qu’aucun végétarien n’a participé à cette étude.

Après avoir passé en revue la composition des selles, les scientifiques ont conclu que les sujets avaient avalé, par mégarde, du plastique.

D’après eux, l’origine de ces particules aurait plusieurs sources, comme les emballages alimentaires ou les bouteilles en plastique. Ce qui les a le plus surpris, finalement, c’est la quantité de particules présentes dans les déjections analysées. Dix grammes de selles contiendraient en effet pas moins de 20 microparticules de plastique.

Quels sont les effets du plastique sur l’homme ?

Les résultats de cette étude s’avèrent plutôt inquiétants. Le plastique peut en théorie avoir des effets néfastes sur la santé. Les scientifiques parlent même d’un impact sur le tractus gastro-intestinal.

De plus, des produits chimiques peuvent potentiellement s’accumuler dans l’intestin et entrainer des maladies plus ou moins graves.

Pire encore, les microparticules de plastique pourraient à terme s’infiltrer dans le sang et causer ainsi un dysfonctionnement au niveau du système lymphatique. Le foie peut également être touché suite à une grande concentration de plastique dans le corps. Les chercheurs prévoient des recherches plus approfondies pour mieux évaluer les impacts du plastique sur la santé des hommes.