Des russes ont découvert une ancienne base secrète nazie en Arctique

L’Arctique s’étend tout autour du Pôle Nord, sur des milliers de kilomètres. Plusieurs nations se sont installées sur place et c’est notamment le cas de la Russie. Elle a d’ailleurs fondé un parc national en 2009, un parc courant sur une superficie de plus de 14 000 km². Il accueille régulièrement des expéditions scientifiques et la dernière en date a conduit à une très étrange découverte.

En effectuant des fouilles sur place, des chercheurs ont effectivement découvert une ancienne base secrète nazie abritant de nombreux vestiges de cette époque.

Shatzgräber : image 1

De nombreux vestiges ont été retrouvés sur place.

Schatzgräber, c’est son nom, aurait été construite en 1942, sur la Terre d’Alexandra, à environ 1 000 kilomètres du Groenland.

La base aurait été construite en 1942

Derrière ce nom pour le moins étrange se cache la quatrième plus grande île de l’archipel François-Joseph en Russie, une île presque entièrement recouverte par deux calottes glaciaires situées au sud-ouest et au nord de l’île.

Accessoirement, c’est aussi à cet endroit que la Russie a implanté la base militaire et la station météorologique de Nagourskoïe.

En se rendant sur place pour effectuer des fouilles, une équipe de plusieurs scientifiques russes a découvert les ruines d’une ancienne base nazie. D’après eux, elle aurait été utilisée pour entreposer des munitions, mais également des outils stratégiques. Lesquels ? Les chercheurs ne l’ont pas précisé malheureusement, mais ils ont tout de même déclaré avoir retrouvé de vieux bidons d’essence et de nombreux documents datant de l’époque, des documents se trouvant dans un très bon état de conservation.

En tout, plus de 500 objets auraient été découverts sur les lieux.

Les troupes allemandes auraient été décimées par une épidémie

La base aurait été abandonnée quelques années après sa construction, en 1944, suite à une terrible épidémie. Les troupes présentes sur place auraient en effet eu la mauvaise idée de consommer de la viande d’ours polaire sans la cuire suffisamment.

Cette épidémie aurait fait de nombreux morts.

Les rares survivants auraient pour leur part été secourus quelques semaines plus tard par un sous-marin allemand avant de retourner chez eux. La base aurait été abandonnée en l’état et les troupes allemandes ne seraient jamais revenues sur place ensuite.

Si l’on en croit les recherches menées par les chercheurs et les historiens, alors cette fameuse base était surtout utilisée pour établir des prévisions météorologiques afin de faciliter le déploiement et les mouvements des troupes, des sous-marins et des navires de guerre de l’armée allemande.

Il faut tout de même savoir que l’existence de la base de Shatzgräber était connue depuis plusieurs années. Toutefois, les historiens pensaient qu’elle tenait davantage du mythe. Il semblerait que cela ne soit pas le cas.

Shatzgräber : image 2