Des stars hollywoodiennes investissent dans un bateau électrique

Il y a dix mois, Mitch Lee et Ryan Cook, ancien ingénieur de SpaceX, ont eu l’idée de monter une start-up ensemble. Leur ambition a été de proposer une alternative électrique à toute forme de véhicule fonctionnant sur l’eau. Le premier projet de l’entreprise a est un concept de bateau entièrement électrique, disponible en édition limitée, d’une valeur de 300 000 dollars. Pour récolter la somme nécessaire à la concrétisation du projet, la start-up compte le soutien de gros investisseurs de la Silicon Valley et de Hollywood.

Le bateau électrique Arc One en mouvement sur l'eau d'une rivière

techcrunch

En effet, l’idée révolutionnaire de la société n’a pas manqué de susciter l’intérêt de certaines des plus grandes stars de l’industrie du divertissement. Dans le cadre d’un second lever de fonds organisé par la société, Will Smith, Kevin Durant et Sean ‘Diddy’ Combs ont récemment décidé d’investir une partie de leur capital dans le projet.

Le premier lever de fonds avait été organisé en février dernier. À l’heure actuelle, le financement du projet d’Arc est évalué à plus de sept millions de dollars.

L’Arc One est déjà fonctionnel

Naturellement, Mitch Lee et Ryan Cook ne sont pas les premiers à imaginer des concepts de bateau électrique. Outre le côté écologique, un bateau électrique devrait présenter plusieurs avantages : plus silencieux, plus rapides, plus fiables et moins coûteux. Néanmoins, il existe essentiellement trois obstacles à la standardisation de ce concept.

Le premier est l’inexistence de chaine d’approvisionnement pour des batteries spécifiques aux bateaux électriques. Le second est le défi de concevoir de bons systèmes électriques à haute tension capable de supporter la structure. Et le troisième est une coque conçue pour accueillir le poids et le volume nécessaires aux gros blocs de batteries.

« Lorsque nous avons abordé cette question, nous nous sommes dit que nous allions commencer par une coque spécialement conçue et des batteries spécialement conçues, disposées de manière à ce qu’elles aient un sens si l’on partait de zéro. »

Mitch Lee, cofondateur et PDG d’Arc

Il est important de souligner que la plupart des ingénieurs de la start-up ont travaillé chez SpaceX, ce qui leur a conféré l’expérience nécessaire pour surmonter ces obstacles. À l’heure de l’écriture de ces lignes, le bateau est déjà fonctionnel. Néanmoins, les travaux et correctifs liés au design ne sont pas encore achevés.

Un nouveau bateau pour les adeptes des sports nautiques en 2022 ?

Brièvement, l’Arc One est un bateau en aluminium de 7 m de long. Ses moteurs génèrent jusqu’à 475 chevaux et son autonome varie entre 3 et 5 h sur une seule charge.

Avec le fonds récemment collecté, Arc peut désormais entamer la production en série de l’Arc One. Toutefois, elle ne compte pas en produire plus de 25. Les premières livraisons devraient avoir lieu en début de l’année prochaine. Ensuite, pour se positionner sur le marché, la start-up prévoit de trouver des solutions pour descendre le prix des bateaux à entre 150 000 et 200 000 dollars.

Si tout se passe comme prévu, et dans la mesure où l’entreprise réussit à récolter plus d’argent, un second bateau devait voir le jour vers la fin de 2022. Ce prochain prototype serait destiné aux consommateurs du marché des sports nautiques de masse.