Des substances cancérigènes découvertes dans 78 protections solaires

Depuis le temps qu’on nous le répète : il est important de protéger la peau du soleil, au risque d’attraper un cancer ! Oui, mais et si on vous disait que vous tartiner de crème solaire n’est peut-être pas la meilleure protection pour votre épiderme finalement ?

En effet, si l’on en croit les résultats d’enquête publiés par un laboratoire américain, les protections solaires ne sont pas aussi fiables qu’on veut bien nous le faire croire…

Crème solaire
Crédits Pixabay

Chargé de vérifier la qualité des médicaments et produits de santé, le laboratoire Valisure a détecté la trace de substances cancérigènes dans plusieurs marques de crèmes solaires. La société a indiqué dans un communiqué que sur 200 produits testés, 27 % de ces protections solaires contiennent une quantité inquiétante de benzène, un cancérogène humain.

Trop de benzène dans certaines crèmes…

Le benzène est un produit chimique que l’on retrouve dans la composition de certains plastiques, caoutchoucs, colorants, détergents, médicaments et pesticides. On peut aussi le retrouver dans l’air à cause des activités humaines comme les émissions automobiles, la combustion du charbon ou du pétrole… Dans tous les cas, le benzène est un danger pour la santé : l’exposition à des niveaux trop élevé de cette substance provoque en effet le cancer du sang ou encore de la peau…

L’US Occupational Safety & Health Administration a indiqué que la limite d’exposition au benzène ne devrait être que de 1 ppm par jour maximum. Or les chercheurs du laboratoire Valisure ont indiqué que 5 % des crèmes solaires qu’ils ont testés contenaient plus de 2 ppm de benzène ! Les produits ont clairement dépassé la limite imposée par la FDA pour la quantité de cette substance « potentiellement » cancérigène dans les médicaments médicalement précieux.

A lire aussi : Ce petit ver pourrait nous aider à vaincre le cancer

Faut-il s’inquiéter de cette découverte ?

En tout, ils sont près de 80 produits de protection solaire (sprays, lotions et gels) à présenter des proportions inquiétantes de benzène dans leur composition. Les experts de Valisure ont fait une liste qu’ils ont transmise à la FDA, en insistant sur le danger que représentent les produits pour la santé des utilisateurs. « Il est essentiel que les organismes de réglementation s’attaquent à la contamination par le benzène des écrans solaires… afin que tous les individus se sentent en sécurité en utilisant des produits de protection solaire », a indiqué le laboratoire dans un communiqué.

La FDA n’a pas tardé à se manifester pour indiquer qu’elle allait examiner la liste envoyée par Valisure : « la FDA prend au sérieux tout problème de sécurité soulevé au sujet des produits que nous réglementons, y compris les écrans solaires. Pendant que l’agence évalue la pétition des citoyens soumise, nous continuerons de surveiller le marché des écrans solaires et les efforts de fabrication pour aider à garantir la disponibilité d’écrans solaires sûrs pour les consommateurs américains », a-t-elle solennellement déclaré dans un échange avec le site Live Science. Affaire à suivre donc.