Des YouTubeurs arrêtés après avoir tenté de pénétrer dans la Zone 51

La Zone 51 cristallise de nombreux fantasmes et nous en avons encore eu la preuve cet été avec l’énorme buzz généré par la blague d’un internaute qui s’est mis dans l’idée d’organiser un assaut sur la base militaire. L’événement a en effet bénéficié d’une large couverture médiatique et plus de deux millions de personnes ont répondu à l’appel.

Depuis, l’initiative a pris l’eau, mais cela n’a pas empêché les autorités de prendre la blague très au sérieux. Suffisamment en tout pour mettre en garde la population et pour déclarer l’état d’urgence.

Crédits Pixabay

Mais voilà, l’idée a semble-t-il fait son chemin et deux YouTubeurs ont ainsi tenté de pénétrer sur la base militaire en début de semaine.

Ils ont pénétré dans la Zone 51 en dépit des avertissements

D’après le rapport du bureau du shérif du comté de Nye, les deux hommes en question se nommeraient en réalité Ties Granzier et Govert Charleq Wilhelmus Jacob Sweep. Ils seraient tous les deux âgés d’une vingtaine d’années et originaires des Pays-Bas.

Ces informations sont à prendre avec prudence, mais les YouTubeurs auraient délibérément ignoré les pancartes placées tout autour de la Zone 51 et ils se seraient ainsi frayé un chemin à l’intérieur de la base militaire, parcourant environ 4,8 kilomètres.

Leur objectif, semble-t-il, était d’atteindre les installations militaires de Groom Lak.  C’est du moins ce que spécifie le rapport de police.

Les deux hommes n’ont cependant pas eu l’occasion de mettre leur plan à exécution puisqu’une patrouille militaire les a rapidement localisés. Les deux amis ont ainsi été retrouvés près d’un portail avec un drone, des appareils photo et un ordinateur portable.

Une audience prévue le 16 septembre

Interrogés par les troupes en place, Ties et Govert ont reconnu avoir volontairement ignoré les avertissements pour pouvoir réaliser une vidéo de la Zone 51 et la partager avec leurs followers et abonnés sur les réseaux.

Très populaires aux Pays-Bas, les deux amis sont en effet très suivis aux Pays-Bas. Ties, par exemple, compte plus de sept cent mille abonnés sur YouTube et plus de quatre cents milles sur Instagram.

Reste que les autorités n’ont pas été sensibles à leurs explications. Ties et Govert ont été libérés sous caution, mais ils devront se présenter devant un tribunal la semaine prochaine pour répondre de leurs actes. Et vu le contexte actuel, le juge risque de chercher à faire un exemple. L’assaut sur la Zone 51 est en effet prévu pour le 20 septembre, soit quatre jours après l’audience.

NNSS trespassers from the Netherlands released

The two foreign nationals arrested for trespassing on the NNSS have been released on $500 bail.

Publiée par Nye County Sheriff's Office sur Jeudi 12 septembre 2019

Mots-clés youtubezone 51