Destiny, le nouveau titre des créateurs des HALO

Bungie est un studio particulièrement réputé dans le monde des jeux vidéo et c’est bien normal puisque ce dernier a pendant longtemps travaillé sur une saga très appréciée des joueurs, à savoir… HALO. Le truc, c’est que ce dernier travaille également depuis quelques temps sur un nouveau titre dont vous avez très certainement entendu parler puisqu’il s’agit de Destiny, un titre assez étonnant et qui s’impose à la fois comme FPS et un MMO. Et si on en parle aujourd’hui, ce n’est pas pour rien puisque Activision a profité du calme du week-end pour présenter officiellement ce qui s’annonce comme un jeu particulièrement prometteur

Ce qu’il faut savoir, au sujet de Destiny, c’est que son développement a commencé en 2009 et cela fait donc trois ou quatre ans que Bungie travaille comme un acharné sur ce dernier. Forcément, quand on connait le savoir-faire du studio, on comprend tout de suite pourquoi ce titre fait partie des jeux les plus attendu du moment. Et malheureusement pour nous, il faudra attendre encore un peu avant de savoir quand il sera possible d’en profiter puisque Activision n’a lâché aucune information sur le sujet.

Un premier artwork pour Destiny

Un premier artwork pour Destiny. On appréciera l’ambiance.

Enfin, revenons à nos moutons. Destiny, comme son nom ne l’indique pas forcément, se déroulera dans un avenir lointain. L’humanité, comme à son habitude, s’est mise en tête de coloniser l’ensemble du système solaire et ça a plutôt bien marché pour celle jusqu’à ce qu’elle se retrouve face à une menace inconnue. Une menace qui a anéanti tous ses efforts et qui l’a poussé à se retrancher dans une cité situé sur Terre et protéger par une drôle de sphère qui porte un drôle de nom : le Voyageur. Là, et bien notre gentille espèce s’est retranchée sur elle-même afin de développer une technologie spéciale élaborée à partir de la sphère citée un peu plus haut. Une technologie qui n’a qu’un seul et unique objectif, à savoir lui permettre de repartir à la conquête de toutes les planètes, de toutes les colonies, qui lui ont échappé.

Manque de chance pour elle, les extra-terrestres ne l’ont pas attendu pour s’installer sur place et c’est pour cette raison qu’elle va créer de nouvelles unités de combat appelée… Gardiens. Comme on peut s’y attendre, le joueur incarnera bien évidemment l’une de ces unités et il aura donc pour mission de redorer le blason de l’humanité toute entière en bottant les tentacules des méchants extra-terrestres.

Destiny : un soupçon de FPS, un zeste de MMO et un poil de Space Opera pour couronner le tout

Mais attention car Destiny n’est pas aussi simpliste qu’on pourrait le croire. Non et il faut ainsi savoir que toute l’action du titre se déroulera dans un univers persistant et qui s’inscrira ainsi dans la droite lignée de tous ces MMO qui font désormais partie de notre culture. Mieux, le joueur aura également la possibilité d’incarner plusieurs classes et il pourra ainsi opter pour le Hunter, le Warlock ou le Titan. Plusieurs classes, et donc plusieurs manières de jouer, fatalement.

Les missions, quant à elles, pourront être jouées soit en solo, soit avec des amis. Destiny profite effectivement d’un mode multijoueur qui nous permettra de constituer des équipes afin d’améliorer nos chances de survie. Notons en outre que le joueur sera entièrement libre de ses mouvements et il aura ainsi la possibilité d’explorer toutes les planètes du système solaire. Pour se faire, un vaisseau entièrement personnalisable sera mis à sa disposition et c’est typiquement le genre de nouvelles qui ne manquera pas d’intéresser tous les amateurs de Space Opera.

Un second artwork pour Destiny

Un second artwork pour Destiny, et c’est le Voyageur qui est à l’honneur.

Voilà pour les grandes lignes. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, en ce qui me concerne, j’avoue que Destiny a titillé ma curiosité. Pour le moment, on n’en sait pas plus mais on peut noter que le titre sera disponible sur toutes les consoles du marché, y compris sur PlayStation 4 et sur Xbox 720. En revanche, sachez qu’il nécessitera une connexion internet pour fonctionner et on comprendra aisément pourquoi.




Via

Mots-clés mmovidéo