Cannes va déployer des détecteurs de masques pour le déconfinement

À l’approche du déconfinement du 11 mai 2020, la commune de Cannes est plus que jamais à cheval quant aux consignes à respecter pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus.  La mairie dirigée par David Lisnard  a eu recours à la technologie d’une start-up  pour pouvoir évaluer le port du masque.

Depuis quelques jours, des caméras, dont la mission consiste à déterminer à quel point les Cannois sont masqués, sont déployées dans les trois marchés de la ville à savoir Gambetta, Forville et la Bocca. Ces endroits font office de terrain d’expérimentation pour les détecteurs de masque qui seront plus largement déployés à Cannes dans un avenir proche.

Le port de masques est hautement surveillé dans les marchés de Cannes. Crédits : Pixabay

La cité des festivals du cinéma située dans le département des Alpes-Maritimes envisage également d’installer les détecteurs de masque dans les bus au cours de cette semaine.

Une association avec le start-up Datakalab

La technologie de détection des masques dans l’espace public a été développée par la start-up française Datakalab. Des algorithmes dénombrent en même temps les personnes qui portent des masques et ceux dont les visages sont à découvert.

Les responsables du projet assurent que l’exécution de ce dernier se déroule dans le respect total du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Les images ne sont pas de ce fait enregistrées.

En outre, un texte présent sur un des dispositifs laisse croire qu’il est même possible de s’opposer au traitement. Pour exprimer cette opposition, il suffit juste de faire un non de la tête.

Qu’est-ce que ça donne ?

Selon le maire, l’initiative a pour but d’avoir d’évaluer la pratique de l’une des attitudes à adopter pour barrer la transmission du COVID-19 dans les deux semaines précédant le levé du confinement.

Ce qui va favoriser une reprise progressive des activités quotidiennes loin des craintes sanitaires.

Les tests ont montré que 74% des résidents de Cannes qui sont passés dans les trois marchés entre jeudi 23 avril et dimanche 26 avril, respectent le protocole consistant à porter un cache bouche dans les espaces publics. Pour promouvoir l’action, des masques alternatifs en tissu, lavable 30 fois et qui suivent les normes sanitaires  ont été distribués par la mairie dans le cadre du projet MMERCI où des couturières se portent volontaire pour en confectionner.

Mots-clés Cannes