Detention et Devotion, sa “suite” retirée de Steam, sont désormais conservés à la bibliothèque Harvard-Yenching

Detention et Devotion, deux jeux indépendants horrifiques dont l’un est aujourd’hui introuvable en passant par les voies légales, sont désormais conservés à la bibliothèque Harvard-Yenching. Histoire de préserver des titres sans toutefois avoir la garantie que le dernier cité pourra de nouveau être pratiqué par tout un chacun.

En janvier 2017, le studio taïwanais RedCandleGames sortait Detention, un titre horrifique se déroulant dans un Taiwan fictionnel des années 1960 sous la loi martiale. Deux étudiants se retrouvaient piégés dans une école avec, comme seule porte de sortie, l’usage adéquat d’objets et la résolution d’énigmes, le tout en échappant à de sinistres créatures.

crédit YouTube

Jusque là, tout allait bien. Mais le second titre de RedCandleGames, et le dernier à ce jour, Devotion, a mis le feu aux poudres. Après la découverte d’une affiche semblant faire référence au mème reliant l’actuel président chinois à Winnie l’ourson, le titre a ainsi fait l’objet de moult commentaires négatifs. Et en dépit du remplacement de l’affiche et des excuses présentées par les développeurs, décision avait été prise, l’an passé, de retirer Devotion de Steam, visiblement l’unique plate-forme où il était en vente.

Detention et Devotion préservés : un “incroyable honneur”, estiment leurs développeurs

Le 21 février 2020, le studio a communiqué sur sa page Facebook une bonne nouvelle pour Detention et Devotion. Étant donné que le premier jeu de RedCandleGames est concerné, il ne s’agit pas d’une ressortie de Devotion. On apprend en fait que ces deux titres sont désormais conservés à la bibliothèque Harvard-Yenching.

Siliconera rappelle que cet établissement avait été fondé en 1928, et qu’à l’époque, on le désignait telle la “bibliothèque sino-japonaise de l’Institut Harvard-Yenching”. Son changement de nom en 1965 s’explique par le fait que la bibliothèque souhaitait refléter son expansion au-delà des frontières chinoises et japonaises.

Le Xiaomi Mi 9T à 256 €en savoir plus

On nous précise que cet établissement est la plus grande bibliothèque d’Asie de l’Est détenue par une université américaine. En réaction à la nouvelle, RedCandleGames a déclaré que c’est un “incroyable honneur” que de voir ses deux jeux ainsi préservés. Le studio a semblé en profiter pour sous-entendre qu’une réapparition publique prochaine de Devotion n’était pas à l’ordre du jour :

“Bien que nous apprécions vraiment la reconnaissance, nous avons également saisi cette occasion pour repenser les possibilités que nos jeux pouvaient offrir.

Depuis un an, nous sommes désolés d’avoir inquiété notre communauté. Bien que le statut actuel ne soit pas idéal, nous sommes toujours là et rien n’a changé – nous développons et développerons toujours des jeux avec la même passion.”

Mots-clés detentiondevotion