Détenues, la vie des femmes incarcérées immortalisée en photos

« Détenues », le dernier projet photo de Bettina Rheims vient d’être inauguré. Ce projet de longue date met en scène des femmes incarcérées à travers des clichés aussi beaux que puissants et humains. Pendant plusieurs mois, la photographe française a parcouru quatre centres pénitenciers de l’Hexagone pour immortaliser des femmes de tout âge.

Pour la réalisation de son projet, Bettina Rheims a reçu le soutien de l’administration pénitentiaire. Détenues regroupe en tout plus d’une cinquantaine de photos qui nous font découvrir l’univers carcéral féminin d’un point de vue touchant et artistique.

Prison Facebook

Rendez-vous jusqu’au 30 avril 2018 au château de Vincennes pour découvrir le travail de Bettina Rheims. Détenues sera aussi présenté au château de Cadillac du 1er juin au 4 novembre 2018.

Bettina Rheims nous dévoile les Françaises incarcérées

Pour Bettina Rheims, Détenues est un projet qu’elle souhaitait réaliser depuis déjà un bon bout de temps. « Depuis longtemps, cette idée m’obsédait », a-t-elle expliqué. « On parlait des hommes, de la radicalisation, de la violence en prison, mais trop peu des femmes. Qu’en était-il de leur vie quotidienne ? Comment préservaient-elles leur féminité, loin des leurs, de leurs enfants, dans des conditions matérielles si difficiles. »

Désormais achevé, le projet nous fait découvrir les femmes incarcérées d’une tout autre manière. Les séances photo se sont déroulées dans un studio improvisé. Les modèles pouvaient « choisir une tenue, se faire coiffer et maquiller, si elles le désiraient. »

Le résultat est vibrant de créativité et de poésie. Bettina Rheims a su capturer toute la mélancolie ou la combativité dans chaque posture, chaque regard.

Une photographe qui a su briser les codes

Depuis le lancement de sa carrière en 1978, Bettina Rheims est connue pour ses projets sortant de l’ordinaire. La photographe n’a jamais eu peur de proposer des expositions originales, parfois osées. Elle a d’ailleurs commencé sa carrière en photographiant un groupe de strip-teaseuses. Elle n’hésite également pas à se lancer dans des projets d’envergure mettant en scène le genre, l’androgynie et la transsexualité.

Pour ce qui est de Détenues, Bettina Rheims se penche sur l’univers de la détention chez les femmes. À travers ses clichés, elle confronte de manière à la fois puissante et artistique l’enfermement et la liberté mais aussi l’image de soi et la féminité.

Mots-clés insolite