Deux adolescentes chinoises hospitalisées pour problèmes rénaux après avoir effectué 1000 squats chacune

Il n’est pas rare d’entendre parler de sportifs de haut niveau battre des records dans des activités sportives. Avec leur corps entraîné, ils arrivent parfois à dépasser les limites humaines sans subir le moindre dégât.

Ce n’est pas toujours le cas lorsqu’une personne ordinaire tente l’expérience.

Crédits Pixabay

D’après ce qui a été rapporté par le site chinapress.com, deux jeunes Chinoises ont dû être admises à l’hôpital après avoir effectué chacune une série de 1000 squats. Il s’agissait en fait d’un défi entre les deux adolescentes pour tout simplement savoir qui pouvait en faire le plus.

L’épreuve a été finalement arrêtée lorsque les deux parties ont chacune atteint le nombre de 1000 squats sans réel vainqueur. Deux jours plus tard, leur corps a commencé à réagir violemment face à l’effort extrême subi.

L’apparition des symptômes

Selon les informations, l’une des adolescentes a ressenti des courbatures intenses au niveau de ses jambes et n’arrivait plus à les fléchir. Toutefois, ce qui l’a décidée à aller à l’hôpital c’était le fait que son urine était devenue marron. Les analyses ont montré qu’elle était atteinte de rhabdomyolyse.

Selon le Dr Bruce Cohen, un officier médical au FBI, lorsque les muscles sont contraints de faire des efforts extrêmes, ils produisent une protéine appelée myoglobine qui est libérée dans le sang pour finalement se retrouver dans les reins. La rhabdomyolyse apparait lorsque les reins n’arrivent plus à filtrer la quantité de protéine libérée par les muscles et arrêtent de fonctionner.

Connaître ses limites

Le Dr Cohen a indiqué que les cas de rhabdomyolyse sont rares, mais peuvent quand même apparaître dans les situations extrêmes. Selon lui, la meilleure façon de l’éviter est tout simplement de s’entraîner régulièrement. En s’entraînant, on arrive à connaître ses limites et on évite ainsi d’exagérer sur les activités.

Il a aussi ajouté que contrairement à ce que l’on peut penser, ce ne sont pas les athlètes qui sont les principales cibles de cette maladie. Ce sont plutôt les personnes qui sont assises toute la journée derrière un bureau et qui pendant le week-end essaient de se rattraper en faisant des exercices extrêmes. D’après lui, c’est ce qui est arrivé aux deux jeunes filles chinoises.

Le cas de ces adolescentes peut être retenu comme une leçon. Ainsi, avant de pratiquer un sport à un niveau extrême, il faut tout d’abord connaître ses limites et s’entraîner régulièrement.

Mots-clés santé