Deux adolescents poursuivis pour avoir tué 500 000 abeilles

Le froid hivernal qui sévit en Iowa a eu raison d’un demi-million d’abeilles. Si au départ, ces dernières étaient protégées du froid dans leur ruche, l’acte de vandalisme de deux adolescents américains a eu raison d’elles. Laissées à la merci du froid après que les deux jeunes aient détruit leur habitat, les abeilles ont succombé à la température hivernale.

Suite à cet acte de vandalisme injustifié, les policiers de Sioux City ont inculpé les auteurs de cet acte odieux. Une cinquantaine de ruches a été saccagée par les adolescents âgés de 12 et 13 ans. Ces derniers ont été accusés de vandalisme par les propriétaires du Wild Hill Honey, Justin et Tori Engelhardt.

Abeille bleu

Les deux apiculteurs ont découvert les ravages occasionnés par les coupables dans la matinée du 28 décembre 2017. Bien entendu, les victimes ont déposé une plainte sur cette affaire.

60 000 dollars de dégâts

Interviewé par le Sioux City Journal, Justin Engelhardt a fait part de son désarroi et de son incompréhension face à la situation. « Ils ont détruit chacune de nos ruches en tuant au passage toutes nos abeilles. Ils nous ont ruinés. »

Le propriétaire du Wild Hill Honey a expliqué comment les adolescents avaient détruit leur commerce. « Ils sont entrés dans notre hangar et ont pris tous nos équipements pour les jeter dans la neige. Rien n’a été volé, ils se sont contentés de tout détruire. » Les dégâts occasionnés par les deux jeunes sont estimés entre 50 000 à 60 000 dollars.

Une communauté vient en aide au couple

Touché par cette triste histoire, un ami du couple a décidé de créer une page GoFundMe pour les aider après l’incident. Depuis le lancement de cette page, les propriétaires ont pu lever un fonds de 30 000 dollars.

Cette somme permettra aux propriétaires du Wild Hill Honey de reconstruire leur infrastructure pour relancer leur production de miel. Pour l’instant, personne ne sait ce qui a poussé les deux adolescents à faire cet acte de vandalisme. L’enquête permettra d’en savoir davantage à ce sujet.

S’ils sont jugés coupables, ils encourent une peine de 10 ans d’emprisonnement et devront s’acquitter d’une amende de 10 000 dollars.