Deux exoplanètes seraient entrées en collision dans un système stellaire éloigné selon la NASA

Récemment, l’observatoire aéroporté de la NASA a détecté d’autres preuves qui pourraient confirmer qu’une violente collision a bien eu lieu entre deux exoplanètes appartenant à un système éloigné. Une collision similaire se serait auparavant produite dans notre propre système solaire et aurait conduit à la formation de la Terre et de la Lune, comme le suggèrent de nombreux scientifiques.

La NASA a découvert les preuves en question dans un système d’étoiles binaires dénommé BD +20 307 qui se trouve à environ 300 années-lumière de la Terre. Ce qui rend ce système particulier, c’est le fait que même si les étoiles y sont âgées de plus d’un milliard d’années, les débris de poussière qui orbitent autour d’elles ne soient pas froids. D’après les chercheurs, ce fait contredit les observations habituelles sur les systèmes stellaires très matures.

Crédits Pixabay

Ainsi, la NASA a utilisé son observatoire SOFIA ou Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy pour observer le système et les chercheurs ont découvert des traces de poussière encore plus chaude, ce qui suggère que deux exoplanètes sont entrées en collision dans cette zone.

Pas une première

L’observatoire SOFIA avait déjà découvert des preuves d’une collision interplanétaire dans le système BD +20 307 en octobre dernier. Le système d’imagerie infrarouge de SOFIA avait en effet montré que la luminosité des débris présents dans le système avait augmenté de 10 % depuis que celui-ci avait été examiné par le télescope spatial Spitzer en 2010.

Pour les scientifiques, la découverte de ces traces donne une idée de ce qu’il se passe lorsque deux corps cosmiques massifs entrent en collision. Maggie Thompson, étudiante diplômée à l’Université de Californie, a ainsi indiqué qu’ils voulaient maintenant savoir comment le système allait évoluer après un tel impact.

En savoir plus sur notre système solaire

En général, la NASA et les scientifiques sont intéressés par l’étude des collisions interplanétaires. Celles-ci peuvent en effet  fournir des informations importantes  sur la formation des objets cosmiques dans le voisinage de notre planète. D’ailleurs un grand nombre de chercheurs soutiennent la théorie qu’un événement semblable a provoqué la formation de la Lune.

Il est largement admis par la communauté scientifique qu’un objet massif de la taille de la planète Mars est entré en collision avec la Terre il y a de cela des milliards d’années. Ce seraient les débris produits par ce carambolage cosmique qui auraient ensuite fusionné pour former ce qui est devenu ensuite la Lune.

Mots-clés exoplanètesNASA