Diablo 4 aura bien des micro-transactions… pour du cosmétique !

Diablo 4 a été dévoilé à l’occasion du dernier BlizzCon, aux côtés d’Overwatch 2. Autant dire que les fans de la firme derrière de grands classiques du jeu vidéo (Warcraft, Starcraft…) se seront régalés. Et depuis l’annonce de Diablo 4, le studio enchaîne les annonces entre la présence future du crossplay ou encore l’obligation d’être connecté à Internet pour jouer – il sera possible de croiser d’autres joueurs pendant son aventure. La dernière en date devrait néanmoins faire grincer des dents ou être appréciée, tout dépend du point de vue. Car dans Diablo 4, il y aura bel et bien des micro-transactions pour du cosmétique.

Entendre par là des objets qui n’influencent pas votre niveau, mais uniquement l’apparence du personnage.

Blizzard

Un moyen pour Blizzard de remplir les caisses.

Blizzard/Activision mise de nouveau sur les micro-transactions

Activision est connu défavorablement par les joueurs pour proposer un tas de micro-transactions dans ses jeux.

Et Diablo 4, développé par Blizzard, n’échappera pas à la règle – même s’il s’agira là uniquement de cosmétiques.

Une stratégie marketing déjà populaire chez des titres comme Fortnite ou PUBG avec un modèle économique gagnant. Reste à savoir si les fans de Diablo, déjà remontés contre Diablo Immortal, apprécieront cet ajout pas forcément nécessaire – après tout, aller looter son skin comme un grand, ce n’est pas plus gratifiant que de dégainer la carte bancaire ?

Diablo 4 sera disponible de base et il y aura des extensions. Vous pourrez également obtenir des produits cosmétiques dans le jeu. C’est une opportunité d’avoir bien plus d’options.

Alors qu’Internet sera obligatoire pour jouer à Diablo 4, une nouvelle annonce que risquent de ne pas apprécier les joueurs. Nombreuses sont les grosses firmes à proposer des micro-transactions à des jeux déjà… payants. Dans le cas de ce nouvel opus, il faudra d’abord débourser plein pot pour l’obtenir et l’ajout de ces petits paiements risque de faire grincer des dents.

Un cas récent illustre bien ce ras-le-bol : Fallout 76, payant de base, et son abonnement Fallout 1st pour profiter – entre autres – d’une armure. Une décision tellement mal accueillie que les joueurs abonnés ont été visés par des attaques. En sera-t-il de même pour Diablo 4 ? Rendez-vous à la sortie du jeu. Une sortie qui n’a pas encore été évoquée par son éditeur, mais qui devrait survenir quelque part en 2020 si tout se passe bien.