D’ici 2030, le tiers de l’armée britannique pourrait bien être constitué de robots

En Grande-Bretagne, le Ministère de la Défense prévoit sérieusement d’intégrer des machines télécommandées ou autonomes dans les rangs de l’armée d’ici 2030. Pour ce faire, l’armée britannique envisage ainsi de revoir son budget quinquennal afin de prendre en compte cette nouvelle orientation de sa stratégie militaire.

Dimanche dernier, le général Nick Carter, l’homme fort de la défense britannique, a en effet annoncé dans The Guardian la possibilité que les forces armées de Sa Majesté puissent prochainement avoir recours à des robots dotés d’armes pour réaliser diverses missions.

Crédits Pixabay

Bien entendu, l’usage de ces robots armés restera sous le contrôle d’agents humains afin d’éviter tout débordement. Pour le moment, le budget alloué à ce projet n’a pas encore été décidé au niveau du gouvernement, de même que les technologies qui seront utilisées.

Plusieurs technologies robotiques seraient en phase de conception

Il semblerait néanmoins que les négociations aient été constructives. Et si le budget proposé est approuvé, la modernisation des capacités militaires britanniques pourra se mettre sur les rails.

À noter toutefois qu’une utilisation de robots au sein de l’armée britannique n’est encore qu’un projet. D’ailleurs, aucune information concrète n’a été divulguée quant aux types de robots et leurs capacités.

Les informations partagées révèlent néanmoins que les Britanniques seraient en train de développer différentes technologies robotiques, dont le drone i9. Piloté à distance par l’homme, ce drone dispose de deux canons et d’une IA lui permettant de chercher et d’identifier des cibles lors d’opérations de brèche. L’appareil serait apparemment capable d’abattre d’autres drones en plein vol.

Un projet initié par le Ministère de la Défense pour renforcer les troupes britanniques

Selon les informations relayées via Gizmodo, l’armée britannique compte aujourd’hui près de 73 870 militaires. Elle a prévu d’augmenter son effectif jusqu’à près de 82 050 soldats, mais ce sera sans compter les difficultés à recruter rencontrées ces dernières années.

Le général Carter a ainsi annoncé que les forces armées britanniques prévoient de passer sur un effectif d’environ 120 000 soldats dans ses rangs d’ici une dizaine d’années. Dans le lot, 30 000 seraient des robots.

Le chef de la défense britannique a également affirmé que des négociations avec le gouvernement sont en cours pour l’allocation d’un budget pluriannuel à cet effet. Néanmoins, les discussions sont pour le moment en pause, maîtriser la situation sanitaire avec l’actuelle pandémie du coronavirus étant plus urgent.

Mots-clés robots