Dinosaures : les restes d’un gigantesque prédateur volant découverts en Mongolie

Il y a 70 millions d’années, une créature semblable à un dragon régnait sur les cieux au-dessus de la Mongolie.

Ce ptérosaure – un membre de la grande famille comprenant le ptérodactyle – avait une envergure de la taille d’un petit avion, pouvait décoller du sol en quelques secondes, et se nourrissait peut être de petits dinosaures.

Dinosaure

Imaginez un monstre à long bec, assez grand pour regarder une girafe dans les yeux, mais capable de voler dans le ciel.

Un oiseau géant de 11 mètres d’envergure avec un cou énorme

C’est l’animal que des paléontologues ont découvert, à partir de cinq morceaux d’os du cou trouvés dans la formation de Nemegt, dans le désert de Gobi, dans le sud de la Mongolie.

Un article publié récemment dans le Journal of Vertebrate Paleontology décrit un « ptérosaure gigantesque » connu seulement de par ses énormes os du cou. Bien qu’il soit difficile d’estimer la taille et la forme d’un animal sur la base seulement des vertèbres cervicales, les paléontologues ont constaté qu’elles étaient similaires aux vertèbres d’autres ptérosaures gigantesques. Par conséquent, ils ont pu déduire que l’animal appartenait à la famille des Azhdarchidae, qui comprend les Quetzalcoatlus, un ptérosaure découvert en 1971, dont l’envergure était estimée entre 10 et 11 mètres.

Une taille encore incertaine…

Cet animal nouvellement découvert a été estimé être de taille similaire au célèbre Quetzalcoatlus, ce qui en fait l’un des plus grands animaux à avoir jamais volé. Cependant, étant donné que seules les vertèbres du cou d’un individu de l’espèce sont connues, ils auraient pu être plus petits ou plus grands que l’estimation actuelle.

Les énormes vertèbres du cou pourraient indiquer que l’animal était proportionnellement plus grand que les autres azhdarchides. Cependant, il est également possible qu’il ait simplement eu un cou lourd et épais, disproportionné par rapport au reste de son corps.

Une toute autre histoire de la répartition des dinosaures sur terre

Cette découverte est particulièrement intéressante dans la mesure où les ptérosaures de cette famille n’ont jamais été retrouvés en Asie. Cela signifie que cette famille de dinosaures a pu s’étendre de l’Amérique du Nord et de l’Europe à l’Asie. Ce qui change complètement le récit de l’endroit où ces types d’animaux auraient vécu à l’ère des dinosaures.

 

Mots-clés paléontologie