Discord a un problème avec le revenge porn

Discord, la plateforme de VoIP destinée à la communauté des gamers, est fréquemment confrontée à des problèmes d’abus, de racisme et d’intolérance sur son service. Mais la plateforme doit désormais faire face à un autre fléau d’Internet : le revenge porn.

Dans un rapport publié récemment, The Daily Beast explique comment il a découvert “des centaines d’images [à caractère sexuel], presque toutes de femmes” tirées des médias sociaux et qui sont partagées sans consentement sur la plateforme.

Revenge Porn Facebook

Une plateforme de discussion devenue un nid à contenus abusifs

Selon The Daily Beast, Discord comporte de nombreuses images, vidéos et conversations accessibles dans ces sections pour le moins dérangeantes comme “viol réal, vraies poulettes droguées pour le viol, vidéos de viol réel, vraie petite amie forcée, petites amies abusées”.

Discord est à la base une plateforme de discussion destinée aux communautés de gamers, et comme de nombreuses plateformes sur le Net, il sert également de canal de diffusion pour des personnes malveillantes. Discord condamne spécifiquement le revenge porn dans ses directives et prévoit des sanctions contre les utilisateurs qui le pratiquent. Cela part de la suppression de contenu à la suppression de compte. Mais il est facile de simplement créer de nouveaux comptes et continuer à publier du contenu illicite.

D’après The Daily Beast, bon nombre des utilisateurs impliqués dans la diffusion de contenu à caractère sexuel sur Discord proviennent d’AnonIB, un site réputé pour partager des images de femmes sans leur consentement.

Discord assure qu’il fait le nécessaire contre le revenge porn

Dans une déclaration faite au site The Verge, un porte-parole de Discord déclare : “Bien que nous ne lisions pas les messages privés des gens, nous enquêtons et prenons des mesures immédiates contre toute violation des conditions d’utilisation par un serveur ou un utilisateur. La pornographie non consensuelle entraîne une désactivation immédiate sur les serveurs chaque fois que nous l’identifions, ainsi que le bannissement permanent des fautifs. Nous prenons des mesures cohérentes et continues contre ces utilisateurs et ces serveurs, et continuerons à prendre des mesures agressives contre les contrevenants”

N’empêche que le site est beaucoup critiqué de ne pas faire assez pour lutter contre les déviations de tout genre sur sa plateforme. Espérons que ce rapport fasse véritablement évoluer les choses !