Discord propose un partage des revenus encore plus alléchant que sur Steam et Epic Games Store

Après Epic Games, c’est au tour de Discord de vouloir faire de l’ombre à Steam. Bien que toute jeune elle aussi, la plateforme du groupe vient de présenter un argument de taille pour détourner les développeurs de la célèbre boutique de jeux en ligne de Valve.

Discord propose en effet un système de partage des revenus vraiment intéressant : ce dernier est fixé à 90 % pour les éditeurs de jeux et donc seulement 10 % de commission pour le service.

Crédits Pixabay

La société a annoncé la bonne nouvelle dans un billet de blog publié le 14 décembre 2018.

La publication dévoile aussi que ce partage 90/10 sera opérationnel à compter de l’année prochaine. Il va sans dire qu’une telle proposition ne laissera aucun éditeur et développeur de jeux vidéo insensible.

Ce n’est que le début

Dans son billet de blog, Discord a annoncé que cette nouvelle division 90/10 ne serait qu’un début. Si tout se passe comme prévu, la plateforme espère pouvoir rapidement proposer un partage des revenus encore plus intéressant pour les éditeurs et développeurs indépendants.

Les responsables du site prévoient notamment de leur donner davantage de pourcentage en faisant baisser les fameux 10 % mais uniquement si la plateforme parvient à optimiser ses frais de fonctionnement. Le but est de permettre aux développeurs, de les encourager même, à auto publier leurs créations sur la plateforme de Discord.

Steam a du souci à se faire

Si cette nouvelle est vraiment excellente pour les créateurs de jeux vidéo en ligne, elle ne l’est pas du tout pour Steam. D’autant que la plateforme de Valve est actuellement mise à mal par Epic Games et son store qui proposent un partage des revenus de 88/12 contre 70/30 pour Steam.

Plusieurs développeurs ont déjà retiré leurs jeux de Steam pour les lancer en exclusivité sur l’Epic Games Store. Bientôt, les éditeurs pourraient être tentés de complètement délaisser Steam, et même l’Epic Games Store, pour profiter de meilleurs revenus sur Discord.

Valve a donc tout intérêt à changer de stratégie s’il compte garder sa place de numéro un dans la vente et la distribution de jeux vidéo en ligne. Un argument aussi agressif ne manquera pas de changer la donne !

Mots-clés discord