Discours de haine : Twitter suspend le compte de la commentatrice britannique Katie Hopkins

Le mois dernier, The Guardian a rapporté que le réseau social à l’oiseau bleu, Twitter, a pris une décision radicale concernant une ancienne commentatrice britannique : Katie Hopkins. Cette dernière est effectivement connue pour ses opinions franches et très controversées et sa position d’ultra-droite.

En effet, elle publie régulièrement des posts pro-Trump, pro-Brexit et anti-immigration sur Twitter et a même lancé une série d’attaques contre Sadiq Khan, le maire de Londres ainsi que le rappeur britannique Stormzy.

Crédits Pixabay

D’ailleurs, l’actuel président américain, Donald Trump, l’a retweetée à plusieurs reprises, lui permettant d’améliorer sa visibilité auprès de ses abonnés. Désormais, elle compte plus d’un million d’abonnés sur Twitter.

Des militants contre le racisme ont dénoncé les discours de haine de Katie Hopkins

Toutefois, des militants contre le racisme ont interpellé le réseau social et a demandé à Twitter de retirer Katie Hopkins de la plateforme, l’accusant d’inciter ses abonnés à la haine. Un porte-parole de Twitter a déclaré que la plateforme était en train d’étudier la véracité des accusations et s’entretenait avec Hopkins à chaque étape de l’enquête.

Le jeudi 30 janvier 2020, le compte de Katie Hopkins était toujours présent sur Twitter mais tous ses tweets ont été supprimés mis à part un retweet d’un autre utilisateur, daté de 2019, qui accusait la commentatrice d’incitation à la haine raciale dans une publication qu’elle avait faite sur Stormzy.

Twitter se montre ferme

Twitter a annoncé plus tard que le compte de Katie Hopkins avait été temporairement suspendu de la plateforme pour violation de sa politique anti-haine. Un porte-parole de Twitter assura également que :

La sécurité de Twitter et une priorité absolue pour nous – les abus et le harcèlement n’ont pas leur place dans le service. Ces règles s’appliquent à tous ceux qui utilisent notre service – quel que soit le compte concerné.

Concernant les tweets supprimés de Katie Hopkins, la BBC rapporte que Twitter oblige les utilisateurs à supprimer les posts qui vont à l’encontre de ses politiques. De ce fait, les titulaires des comptes ne sont plus autorisés à publier un nouveau post jusqu’à ce que la ou les publications incriminées n’aient été supprimées par l’utilisateur.

Malgré tout, Twitter n’a pas donné plus d’informations sur les raisons pour lesquelles les posts de Katie Hopkins ont tous été supprimés. Peut-être le saura-t-on plus tard ?

Grosses promos chez Honor, notamment sur le Honor 20 Pro, le Honor 9X et les Honor MagicWatch 2 – en savoir plus

Mots-clés twitter