Disney+ a franchi le cap des 50 millions d’abonnés payants

Voilà maintenant cinq mois que Disney+ a été lancé, et le service de VOD par abonnement vient déjà de franchir la barre des 50 millions d’abonnés payants dans le monde.

Avant cela, Disney avait annoncé le 3 février dernier que le service avait atteint les 28,6 millions d’abonnés payants. Ce qui veut dire qu’en près de deux mois, Disney+ a récolté 21 millions de nouveaux abonnés. Une véritable prouesse !

Crédits Disney / Capture YouTube « Disney+ | Start Streaming Now »

Un succès bien au-delà des prévisions

Disney+ est le service de streaming qui regroupe les films et émissions télévisées de toutes les franchises du conglomérat de médias comprenant notamment Disney, Pixar, Star Wars et Marvel. Cela représente plus de 500 films et 350 séries télévisées (dont 30 saisons de «The Simpsons», pour les fans de l’animée culte). Mais Disney+ c’est également des dizaines de contenus originaux, dont « The Mandalorian », la série télévisée Star Wars en live-action de Jon Favreau.

L’explosion du nombre d’abonnés payants de Disney+ ces derniers mois est en partie due au lancement du service dans huit pays d’Europe occidentale au cours des deux dernières semaines. En effet, le service est désormais disponible en France, au Royaume-Uni, en Suisse, en Autriche, en Espagne, en Italie, en Allemagne et en Irlande. Et depuis le 3 avril, Disney+ est officiellement disponible en Inde.

D’après la société, sur les 50 millions d’abonnés payants de Disney+, environ 8 millions proviennent de l’Inde.

Le succès du service dépasse de loin les prévisions de Wall Street et de la société elle-même. En effet, il y a un an de cela lorsque la feuille de route de Disney+ était dévoilée, les investisseurs s’étaient fixé un objectif de 60 à 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin de l’exercice 2024. Un objectif que le nouveau concurrent de Netflix va certainement atteindre dès cette année.

La menace du COVID-19 plane sur Disney+

Selon Kevin Mayer, président de Walt Disney Direct-to-Consumer & International, la société prévoit d’étendre cette année Disney+ à toute l’Europe occidentale, à l’Amérique latine ainsi qu’au Japon. Ce qui présage une nouvelle explosion du nombre d’abonnés. Toutefois, l’entreprise devra elle-aussi faire face aux aléas liés à la pandémie de COVID-19.

En effet, si le catalogue de contenu de Disney+ est pour l’heure très riche et très attrayant, Disney devra très rapidement penser à renouveler son contenu s’il veut convaincre les abonnés de continuer à payer dans les mois à venir.

Mots-clés disney