Disney + : A peine lancé, déjà piraté ?

Le service de diffusion vidéo de Disney + a été lancé le mardi 12 novembre 2019 aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas. Toutefois, ce lancement ne s’est pas passé sans encombre. Si, en à peine 24 heures, la plateforme a rassemblé plus de 10 millions de clients, elle a néanmoins rencontré énormément de problèmes techniques.

En effet, de nombreux utilisateurs se sont plaints de ne pas avoir pu visionner leurs films et émissions favoris, mais, plus grave encore, certains abonnés ont signalé que leurs comptes avaient déjà été piratés.

Si Disney + soutient que les pirates informatiques n’ont pas pu accéder à son service, de nombreux témoignages d’utilisateurs affirmant avoir été victimes de piratage, ont fusé sur les sites Internet et sur les réseaux sociaux.

Les pirates n’ont pas perdu de temps pour propager les identifiants usurpés

Les utilisateurs concernés par ce problème de piratage ont affirmé que des pirates ont infiltré leurs comptes, changé leur adresse e-mail et le mot de passe de leur compte Disney + pour ensuite les déconnecter de tous les appareils. Selon les informations de ZDNet, si Disney+ n’a pas subi d’attaques, cela signifie que les données personnelles obtenues par les pirates sont issues de piratages antérieurs et que les comptes piratés appartenaient à des utilisateurs qui n’avaient pas changé leur mot de passe ou utilisaient le même mot de passe pour plusieurs de leurs comptes Internet.

Malgré tout, les pirates derrière ces vols ne se sont pas contentés de subtiliser les comptes volés. Ils les ont également mis en vente sur le darkweb quelques heures à peine après le lancement de Disney + pour des prix variant de 3 dollars à 11 dollars, rappelons qu’un compte Disney + légitime coûte 7 dollars.

Cependant, ZDNet a également découvert que certains pirates ont dévoilé gratuitement une liste d’identifiants de compte Disney + sur différents forums de piratage pour permettre à la communauté des hackers d’en profiter.

Disney affirme faire le maximum pour résoudre ces problèmes

Par ailleurs, d’autres utilisateurs de Disney + non confrontés au problème de piratage se sont heurtés à des problèmes de connectivité avec un message d’erreur disant « impossible de se connecter à Disney + » affiché sur leur interface.

Se voulant rassurant, Disney + a répondu aux plaintes sur Twitter en déclarant « travailler rapidement pour résoudre tous les problèmes actuels ». Et concernant les piratages, Disney a déclaré à Variety :

Nous n’avons trouvé aucune preuve d’atteinte à la sécurité. Nous vérifions continuellement nos systèmes de sécurité et lorsque nous trouvons une tentative de connexion suspecte, nous verrouillons proactivement le compte utilisateur associé et demandons à l’utilisateur de choisir un nouveau mot de passe.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Disney + a démarré sur les chapeaux de roues, mais dans le mauvais sens du terme.

Mots-clés disneypiratage