Disney+ perd à nouveau des millions d’abonnés et décide d’augmenter ses tarifs

Le 9 août 2023, The Walt Disney Company a publié ses résultats pour le compte du troisième trimestre de son année fiscale 2023. Si dans l’absolu, les activités de cette multinationale spécialisée dans le divertissement ont connu une progression, l’on ne peut toutefois pas en dire autant de son service de streaming.

Disney+_ESPN
Disney +

En effet, les rapports ont démontré qu’au cours du deuxième trimestre de 2023, Disney+ a perdu près de 11,7 millions d’abonnés. Ceci, alors que le service de streaming avait déjà vu 4 millions d’abonnés se désabonner de la plateforme au premier trimestre. Pour faire face à ce manque à gagner, Disney+ pense désormais à augmenter le prix de l’abonnement.

Disney+ en perte, Hulu et ESPN+ restent stables

Au cours du trimestre qui vient de s’écouler, The Walt Disney Company a vu ses revenus directs augmenter de 9 %, pour s’établir autour de 5 milliards d’euros. Ce qui n’a toutefois pas empêché l’entreprise d’enregistrer une perte d’exploitation de 450 millions d’euros.

Comparativement, à l’année écoulée, il s’agit d’excellents résultats. En effet, à l’issue du deuxième trimestre de l’année 2022, la multinationale avait dû faire face à une perte d’exploitation qui s’élève à 1,36 milliard d’euros. Il faut dire que, malgré une baisse de ses abonnements, Disney+ a pu réduire ses pertes. Même chose pour ESPN+, alors qu’au même moment, Hulu a vu ses revenus d’exploitation augmenter.

Il faut également préciser que pendant que le nombre des abonnés de Disney+ passait de 157,8 millions à 150,1 millions, celui de Hulu est plutôt resté stable. Évalué à 48,2 millions au trimestre précédent, il est à 48,3 millions ce trimestre. Même son de cloche chez ESPN+ qui a vu ses utilisateurs passer de 25,3 millions à 25,2 millions.

Pour Robert A. Iger, PDG de The Walt Disney Company, ces résultats sont très satisfaisants. Il a notamment mis l’accent sur l’objectif d’améliorer le bénéfice d’exploitation de l’entreprise de près d’un milliard de dollars en 9 mois. Pour cela, il a réussi avec succès à faire près de 5,5 milliards d’économies.

À LIRE AUSSI : Loki saison 2 et le retour fracassant du dieu de la malice sur Disney+

Les prix seront revus à la hausse

The Walt Disney Company ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. D’autres mesures importantes seront appliquées à partir du mois d’octobre. Il s’agit notamment de l’augmentation des tarifs de ses différents services de vidéo à la demande.

Ainsi, l’entreprise prévoit de faire passer, l’abonnement mensuel de Disney+ Premium, de 10,99 à 13,99 dollars. Celui de Hulu sans publicité va passer de 14,99 à 17,99 dollars tandis que le tarif mensuel d’ESPN+ sera prochainement de 10,99 dollars contre 9,99 actuellement.

Cette vague de revue à la hausse des tarifs touchera également les offres groupées de la compagnie. À cet effet, l’entreprise va ajouter 2 dollars au prix actuel de l’offre groupée permettant d’avoir Disney+, Hulu (sans publicité) et ESPN+ (avec publicité). Ce qui va faire passer son tarif de 12,99 dollars à 14,99 dollars. En plus de cela, elle va proposer une nouvelle offre groupée à 19,99 dollars par mois qui va permettre aux abonnés d’avoir Disney+ et Hulu (sans publicité).

Il faut préciser que ces tarifs concernent, pour l’instant, seulement les États-Unis. En ce qui concerne d’autres marchés comme le Canada, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, l’Espagne, la Norvège, la Suède ou encore le Danemark, la société a plutôt prévu y introduire Disney+ avec publicité à partir du 1er novembre. En plus de cela, elle veut s’inspirer de Netflix afin de mettre en place des moyens pour empêcher les partages des mots de passe à partir de 2024.

Source : Thurrott

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.