Disney+ : Un peu plus d’un an après son lancement, nouvelle hausse impressionnante du nombre d’abonnés

Pas toujours facile de se faire une place sur le marché de la SVOD, déjà plein d’un tas de services aux catalogues variés. Actuellement, c’est Netflix, acteur historique du secteur, qui domine une concurrence redoutable. Amazon peut quant à lui se vanter de rassembler énormément d’abonnés sur Prime Video, notamment grâce à sa série The Boys. Apple a également décidé de se lancer avec Apple TV+ tandis que la Warner mise sur HBO Max, bientôt en Europe. Même la Paramount a annoncé son service de SVOD : ça ne s’arrête pas. Mais celui qui aura percé le plus rapidement, c’est Disney+.

Un service qui comptait 86,8 millions d’abonnés en décembre 2020.

Crédit : Marvel Studios

Et aujourd’hui, Disney+ annonce une nouvelle hausse impressionnante, explique The Verge.

8,1 millions d’abonnés en plus en à peine deux mois

Disney et ses actionnaires peuvent être heureux. Disney+ affiche désormais 94,9 millions d’abonnés, contre 86,8 millions en décembre dernier. Une hausse de 8,1 millions de personnes inscrites alors que le service effectue une percée fulgurante.

Disney+ avait déjà convaincu les spectateurs avec The Mandalorian, série se déroulant dans l’univers Star Wars et déjà deux saisons disponibles. Un programme sur Obi-Wan Kenobi est aussi dans les cartons, Ewan McGregor reprenant son rôle de la prélogie et le retour d’Hayden Christensen en Anakin Skywalker/Dark Vador.

Côté Marvel, WandaVision est actuellement diffusé à raison d’un épisode par semaine et véritable carton. La série n’est sans doute pas étrangère à la hausse d’abonnés tandis qu’un second programme est attendu, ayant livré sa nouvelle bande-annonce : Faucon et le Soldat de l’Hiver. 

Sans oublier que Disney+ a également proposé deux gros blockbusters en pleine pandémie : le live-action de Mulan et Soul, dernière production Pixar. Un long-métrage auréolé du Label Festival de Cannes 2020 et nommé aux Golden Globes 2021.

Disney+ aura également un nouvel argument, le 23 février prochain. Le lancement d’un catalogue appelé Star et entièrement adulte, à l’opposé d’un service très familial. On retrouvera notamment Deadpool, la franchise Alien dans son intégralité, des films d’horreur comme La Mouche et 28 jours plus tard…

Autant d’arguments qui expliquent aisément le succès de Disney+ et sa stratégie bien rôdée. Le service va-t-il un jour dépasser Netflix en terme d’abonnés ?