Disneyland Shangai va fermer ses portes en raison du mystérieux virus qui sévit en Chine

Pour prendre des précautions face à l’augmentation du nombre de cas de personnes infectées par le coronavirus en Chine, Disneyland Shanghai a décidé de fermer ses portes jusqu’à nouvel ordre, et ce, à partir de ce samedi matin, selon le communiqué de presse officiel.

En effet, avec la célébration du Nouvel An chinois qui débute ce 25 janvier, le nombre de touristes et d’autochtones ne manquera pas d’augmenter de manière significative. Les visiteurs qui vont se côtoyer dans le parc risquent fort d’aggraver une situation sanitaire déjà alarmante.

Crédits Pixabay

Malgré le fait que ce soit la haute saison touristique, les responsables de Disneyland n’ont pas hésité à prendre cette mesure. Toujours d’après les informations relayées, pour les billets déjà vendus, le parc Walt Disney de Shanghai assure qu’ils seront remboursés, tant pour les entrées au parc que pour les réservations d’hôtels.

Une mesure de prévention et de contrôle de l’épidémie

En réponse à la prévention et au contrôle de l’épidémie et afin d’assurer la santé et la sécurité de nos invités, Shanghai Disney Resort ferme temporairement Shanghai Disneyland à partir du 25 janvier 2020 » a expliqué le porte-parole de Disneyland.

La date de réouverture du parc dépendra de l’évolution de la situation en Chine. Disneyland travaille donc en collaboration avec le gouvernement chinois pour avoir tous les renseignements sur la lutte contre le coronavirus, selon les détails fournis via le site web du parc.

Cependant, malgré le nombre de personnes atteintes du 2019-nCoV, soit 26 décédés et 880 infectés jusqu’à présent, d’autres parcs Disneyland sont toujours ouverts dans le pays comme celui de Hong Kong, une ville qui est également déjà touchée par le coronavirus.

Les célébrations du Nouvel An, sous le signe de l’épidémie

Selon l’OMS, « il s’agit certainement d’une urgence pour la Chine », mais l’organisation a précisé qu’avec 26 morts, et les cas de coronavirus rencontrés dans d’autres pays (notamment le Japon, la Corée du Sud, le Taiwan, les États-Unis…), on ne peut pas encore considérer que ce soit d’une envergure mondiale.

Ceci étant, la Chine a pris certaines précautions plus généralisées comme la fermeture de bon nombre de sections de la Grande Muraille, la fermeture de la Cité Interdite, la mise en quarantaine de certaines villes, et la prise en charge médicale des personnes soupçonnées d’être porteuses du coronavirus.

A l’instar de Disneyland Shangai, McDonald et les salles de cinéma ont également interrompu leurs activités. De leurs côtés, beaucoup de grandes villes ont annulé les cérémonies du Nouvel An lunaire qui devaient avoir lieu ce week-end.