Les dinosaures ont peut-être disparu à cause de la durée d’incubation de leurs oeufs

Il y a environ 65 millions d’années, un astéroïde géant tombait dans le golfe du Mexique. L’explosion et la radioactivité engendrées par cette chute étaient à l’origine de l’extinction de nombreuses espèces animales. Évidemment, comme il a été conventionnellement admis par la communauté scientifique, les dinosaures en faisaient partie. Cependant, il y aurait surement eu des survivants. Les causes de la disparition de ces derniers intriguent toujours les chercheurs.

Les résultats d’une étude publiée dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences apportent un élément de réponse à ce sujet. Celle-ci induit l’hypothèse selon laquelle la durée d’incubation des œufs des dinosaures aurait accéléré leur disparition.

Oeufs dinosaures

Si les dinosaures ont disparu, c’est peut-être en partie à cause de leurs oeufs.

Contrairement à ce qui a été établi, leurs embryons mettaient beaucoup plus de temps à se développer et à éclore. L’instinct des dinosaures faisait qu’ils ne quittaient pas leur nid avant l’éclosion des œufs. Pourtant, les survivants devaient choisir entre la nourriture et leurs progénitures.

Une analyse des dents

Afin de vérifier l’hypothèse, des chercheurs américains et canadiens ont eu l’idée d’examiner les dents de deux fossiles. Le premier appartenait à un protocératops. C’était un petit dinosaure, de la taille d’un mouton dont les restes étaient retrouvés dans le désert de Gobi, en Mongolie. Ses œufs pesaient 194 grammes. Le second était celui d’un hypacrosaurus. C’était un dinosaure herbivore de l’Amérique du Nord qui mesurait neuf mètres de long. Ses œufs étaient lourds de plus de quatre kilos.

Les oiseaux sont les descendants directs des dinosaures. Les scientifiques ont alors pensé, depuis toujours, que la durée d’incubation de leurs œufs était similaire. Il est pourtant apparu que celle des dinosaures était beaucoup plus longue, plutôt comparable à celle des reptiles et de l’homme.

Leurs dents se formaient, en fait, par couches de dentine. Chaque jour, une couche de dents se forme, ce qui a permis aux chercheurs de déduire le temps d’incubation.

Trois à six mois d’incubation

Gregory Erickson est un paléobiologiste qui travaille au sein de l’Université de Floride. Il est l’auteur de l’étude. Grâce à une observation des dents d’embryons effectuée au microscope à haute définition, son équipe a pu confirmer l’hypothèse.

Après avoir déterminé l’âge et le temps de leur développement, ils ont conclu que la période d’incubation durait entre trois à six mois.

Pour récapituler, les temps du jurassique étaient périlleux à cause de l’astéroïde qui a percuté la Terre. Les espèces qui ont survécu à l’explosion étaient exposées à un air toxique et au manque de ressources. Pour survivre, il leur fallait se déplacer. Cependant, lorsqu’une femelle dinosaure pondait des œufs, le couple était obligé de rester pour les garder. Beaucoup d’animaux ont alors perdu la vie.

Ce qui a été fatal pour l’espèce toute entière.