Pas de disques durs externes pour la Xbox One

La Xbox One arrivera en France le 22 novembre prochain et cela fait maintenant plusieurs semaines que Microsoft distille au compte goutte des informations sur sa nouvelle console de salon. Cette fois, c’est le stockage qui est à l’honneur puisque le Major Nelson a révélé une information capitale et qui devrait faire grincer quelques dents : la Xbox One ne supportera pas les disques durs externes… du moins pas à son lancement. Il faudra effectivement attendre une future mise à jour pour étendre la capacité de stockage de la console. Une mise à jour qui arrivera quelque part dans les mois qui suivront son lancement.

Microsoft a plutôt bien fait les choses question stockage et la Xbox One intègrera ainsi un disque dur de 500 Go sur lequel nous pourrons stocker nos données, bien sûr, mais aussi et surtout nos jeux. Sur le papier, cet espace de stockage semble des plus confortables mais tout dépendra finalement de la taille, ou du poids, des fichiers nécessaires au fonctionnement de nos titres.

Disque dur externe Xbox One

A son lancement, la Xbox One ne sera pas en mesure de reconnaître les disques durs externes.

Et c’est bien là tout le problème, parce que nous n’en savons rien. Sur la PlayStation 3, par exemple, les titres récupérés en version dématérialisée tournent très souvent autour des 10 Go. A titre d’exemple, GTA 5 nécessitera quant à lui un minimum de 8 Go d’espace disque. Sur la Xbox One, il y a donc de grandes chances que nous nous retrouvions avec des jeux atteignant les 20 Go, ou peut-être même les 30 Go. Ce qui veut dire que nous pourrons stocker, au minimum, une dizaine de jeux sur le disque intégré.

Largement suffisant, du moins dans un premier temps. D’ici à ce que nous remplissions le disque intégré à la console, cette fameuse mise à jour évoquée par le Major Nelson devrait être arrivée sur nos consoles.

Toutefois, le souci avec cette nouvelle annonce, c’est qu’elle succède à d’autres annonces pas plus glorieuses. Je pense notamment au retard de la console dans certains pays, les limitations touchant aux commandes vocales ou même à cette histoire de connexion internet obligatoire, sur laquelle Microsoft est revenu depuis. Des annonces, des contre-annonces, des contre-contre-annonces à ne plus en finir, il faut avouer qu’il y a de quoi perdre les joueurs. Pas très rassurant, et on se souviendra d’ailleurs de la position de la firme face au RRoD ou même à cette histoire de disque dur sur la Xbox 360 Arcade qui n’était pas utile aux développeurs.

La prochaine fois, nous aurons droit à quoi ?

Via