Doctolib va proposer une fonction pour vous faire vacciner en 24 heures

Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière que la vaccination contre la Covid-19 sera ouverte à tous les Français et à toutes les Françaises à compter du 12 mai 2021. Avec deux conditions. La première aura trait à l’âge et seules les personnes âgées de plus de 18 ans pourront demander à se faire vacciner. La seconde vise les créneaux. Le 12 mai, seuls les créneaux vacants seront attribués, avec un rendez-vous qui devra être pris pour le lendemain.

Toute la difficulté, du moins pour les personnes souhaitant de faire vacciner, va donc être de trouver l’un de ces fameux créneaux vacants.

Crédits Pixabay

Suite à cette annonce, plusieurs acteurs du marché ont donc dévoilé des outils pour faciliter la prise de rendez-vous. C’est notamment le cas de Guillaume Rozier, le créateur de Vite Ma Dose, qui lancera le 12 mai Chronodose, une nouvelle fonction pensée pour cet usage.

Doctolib va vous permettre de réserver votre créneau en 24 heures

De leur côté, nos confrères de BFM ont pu s’entretenir avec Stanislas Niox-Château, le cofondateur et PDG de Doctolib. Durant cet entretien, ce dernier a alors révélé le déploiement d’une fonction similaire sur sa solution :

“Tous les Français adultes pourront se rendre sur Doctolib pour prendre rendez-vous pour le lendemain. Ce sera très simple.

Tous les moyens sont bons pour accélérer la campagne et cela représentera des milliers de rendez-vous. En France, une cinquantaine de centres ont des disponibilités sous 24 heures. Au total, environ 20 000 rendez-vous sont pris d’un jour sur l’autre.”

Stanislas Niox-Château – BFM

En revanche, et après vérification, cette fonction de prise de rendez-vous ne semble pas être encore active. Et elle ne le sera vraisemblablement pas avant le Jour J.

Une fonction qui sera déployée la semaine prochaine

Reste que l’initiative est intéressante et elle devrait grandement contribuer à simplifier la prise de rendez-vous. On notera d’ailleurs que la campagne de vaccination est actuellement ouverte aux personnes de 18 ans, mais uniquement à celles présentant un facteur de comormobité.

Vous trouverez ici un dossier qui résume les facteurs pris en compte par les instances sanitaires. Concrètement, toutes les personnes souffrant une maladie chronique grave et incapacitante, d’un cancer ou en situation d’obésité (IMC >30) peuvent réserver un créneau pour se faire vacciner.

Pour les autres, le rendez-vous sera donc à prendre à compter du 12 mai.

Une embellie en France, mais une situation qui reste préoccupante dans certains pays

Côté chiffres, il semblerait que la situation s’arrange en France. D’après les données communiquées par la Santé publique, le nombre de cas découvert par jour est en train de baisser et il se rapproche des 18 000. Au plus fort de la dernière vague, il dépassait les 40 000. Reste que l’on dénombre, rien que dans l’hexagone, plus de 5,77 millions de cas et 106 000 décès.

A l’échelle mondiale, la situation reste préoccupante, notamment dans des pays comme l’Inde et le Brésil qui ont de plus en plus de mal à faire face à la situation et qui manquent cruellement de moyens.

Cela veut également dire que le passeport vaccinal devrait jouer un rôle capital au cours de ces prochains mois. L’application TousAntiCovid sera d’ailleurs en mesure de nous simplifier la vie, comme nous en avons déjà parlé dans ce dossier.

Mots-clés doctolib