Quand Donald Trump a intimidé Chris Columbus pour faire un caméo dans Maman j’ai raté l’avion

Lors d’un entretien avec Insider, Chris Columbus, le réalisateur de Maman j’ai raté l’avion!, a fait une révélation pour le moins inattendue. Selon lui, la brève apparition de Donald Trump dans le film résultait d’un chantage.

Dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire de son film, le réalisateur de Maman j’ai raté l’avion! a récemment été interviewé par nos confrères d’Insider. Pour rappel, la comédie familiale mettant en avant le petit Kevin MacCallister (Macaulay Culkin) est sortie le 16 novembre 1990 aux États-Unis. Après son grand succès, elle a eu droit à une suite en 1992. Une décision que beaucoup jugeaient judicieuse étant donné que pour la plupart des téléspectateurs, « Maman, j’ai encore raté l’avion » est le chapitre le plus réussi de la saga signée Columbus.

Le petit Kevin s’adressant à Donald Trump dans “Maman j’ai encore raté l’avion”

En tout cas, les cinq films sortis avant 2012 sont devenus des incontournables de Noël pour de nombreux fans. Raison pour laquelle un reboot est actuellement en préparation chez Disney.

Un caméo d’une figure très controversée

Outre son décor new-yorkais étincelant (au lieu de rejoindre sa famille pour un Noël en Floride, Kevin se retrouve seul à New York à cause d’une erreur d’embarquement), le film de 1992 est marqué par un bref passage d’une figure controversée. Donald Trump est visible dans la scène durant laquelle le jeune personnage se promène dans le hall de l’hôtel Plaza dans l’espoir de trouver des indices.

Pour certains, le caméo de Trump a pimenté le long-métrage, alors que pour d’autres, il s’agit du pire ajout que l’on puisse faire à un film culte. Quoi qu’il en soit, nous savons désormais pourquoi l’actuel locataire de la Maison Blanche a figuré dans cette suite de Maman j’ai raté l’avion, et ce, grâce à Chris Columbus lui-même.

Une intimidation de la part de Trump

« Comme dans la plupart des lieux de tournage à New York, il suffit de payer une redevance et vous êtes autorisé à filmer dans le lieu de votre choix. Nous nous sommes adressés au Plaza Hotel, qui appartenait à Trump à l’époque, car nous voulions tourner dans le hall. Nous ne pouvions pas reconstruire le Plaza sur un plateau de tournage », a confié à Insider le réalisateur.

« Trump a accepté et nous avons payé », a-t-il ajouté. Cependant, l’homme d’affaires aurait exigé une condition supplémentaire : apparaître dans le film. Une demande que Chris Columbus et son équipe ont dû accepter… « Nous avons donc accepté de le faire figurer dans le film. Lorsque nous avons projeté ce dernier pour la première fois, la chose la plus étrange s’est produite : les gens ont applaudi quand Trump est apparu à l’écran », poursuit-il.

La question est donc de savoir si un caméo de Trump dans un film recevrait aujourd’hui la même réaction.