Donald Trump n’aurait pas du s’en prendre à Schwarzenegger

Dans la vie il y a des gens qu’il vaut mieux éviter d’énerver. Arnold Schwarzenegger fait incontestablement partie de cette catégorie de personne… Cela n’a pas pourtant pas empêché Donald Trump de s’attaquer sur Twitter à l’acteur, qui ne s’est pas laissé faire.

Vous ne le savez peut-être pas, mais à l’instar de Ronald Reagan, le président Trump n’a pas toujours évolué dans les sphères politiques. Il y a encore quelques années, le nouveau président des États-Unis était notamment animateur pour un télé-crochet à succès baptisé “The Celebrity Apprentice”. Une émission qui est désormais animée par l’acteur autrichien, qui rencontre quelques difficultés en matière d’audimat.

terminator-trump

Donald Trump a perdu une occasion de se taire lorsqu’il s’en est pris sur Twitter à Arnold Schwarzenegger…

Il n’en fallait pas plus pour que Donald Trump dégaine son fidèle Galaxy S3 pour twitter une gentillesse sur celui qui ne l’avait – en outre – pas soutenu lors de sa campagne. Le président ne s’est cependant pas arrêté là, remettant le couvert mercredi lors du “National Prayer Breakfast” (événement rassemblant des élus de tous bords), en déclarant : “Je veux prier pour Arnold et pour ses audiences, OK ?“. Seulement problème, Schwarzenegger a du répondant, et pas qu’un peu.

Quand on l’attaque, Schwarzenegger contre-attaque

Modeste – comme a son habitude – Donald Trump avait twitté le 6 janvier, en signant de ses initiales : “Wow, les résultats sont tombés et Arnold Schwarzenegger a été submergé (ou détruit) en comparaison à la machine à audimat, DJT. (…)“. Une réflexion doublée d’une charge du président, mercredi au cours du “National Prayer Breakfast“.

Pourtant pas de quoi perturber Schwarzy, qui a lui aussi employé Twitter pour répondre à Donald Trump, mais en vidéo, et en ces mots : “Eh Donald, j’ai une super idée : Pourquoi n’échangerions-nous pas nos jobs ?! Tu reprendrais la télé – puisque tu es un véritable expert en audimat – et je récupère ton boulot [de président], comme ça les gens pourraient de nouveau dormir sur leurs deux oreilles…”

Une réponse que Donald Trump a bien évidemment commenté, toujours sur Twitter, mais en prenant soin d’éluder la proposition de l’ex-gouverneur de Californie : “Arnold Schwarzenegger a fait du très mauvais travail en tant que gouverneur de Californie, et il a fait encore pire sur The Apprentice… Mais au moins il aura essayé très fort”.

Au travers de son célèbre compte Twitter le président Trump illustre une nouvelle fois cette fameuse citation d’Audiard : “C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule“.

Affaire à suivre…

Crédit photo

Mots-clés trumptwitter