Donald Trump révoque un responsable du renseignement américain impliqué dans sa procédure de destitution

Reuters a rapporté que l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, a informé le Congrès américain du licenciement de l’inspecteur général de la communauté du renseignement américain, Michael Atkinson. Ce dernier aurait effectivement été impliqué dans le déclenchement d’une enquête sur sa destitution en 2019.

En effet, dans une lettre adressée aux législateurs, Trump a déclaré qu’il prévoyait de révoquer le fonctionnaire dans les trente jours prochains. Il y a écrit qu’ :

trump-galaxyS3

Crédits Pixabay

Il est vital que je fasse pleinement confiance aux personnes nommées inspecteurs généraux. Ce n’est plus le cas pour cet inspecteur général.

Un responsable américain a confié qu’actuellement, Thomas Monheim, un professionnel du renseignement, a été désigné inspecteur général par intérim.

Atkinson était préoccupé par les actions de Trump

Pour rappel, Atkinson a été nommé par Trump. Or, il s’était impliqué dans une demande de destitution du président américain en alléguant que Trump avait abusé de ses fonctions en sollicitant l’ingérence de l’Ukraine dans les élections américaines de 2020 pour les faire tourner à son avantage.

De plus, Atkinson avait également avancé que Donald Trump s’exposait à « de graves risques pour la sécurité nationale et le contre-espionnage » car le président américain aurait influencé le président ukrainien, Volodymyr Zelenskiy, pour enquêter sur le candidat présidentiel démocrate Joe Biden et son fils, au cours d’un entretien téléphonique datant du 25 juillet.

Les démocrates n’approuvent pas le licenciement du fonctionnaire

Au vu de ces circonstances, la Chambre des représentants dirigée par les démocrates a voté en faveur de la destitution de Trump après plusieurs audiences controversées. Néanmoins, le Sénat, dirigé par les républicains, a décidé d’acquitter Donald Trump de ses charges en début du mois de février.

Cependant, les démocrates ont critiqué la décision du président américain de congédier Atkinson alors que les États-Unis traversent une période difficile à cause de la pandémie de coronavirus. Le sénateur démocrate, Mark Warner, qui est membre du Comité sénatorial du renseignement, est effectivement d’avis qu’ :

Au milieu d’une urgence nationale, il est inadmissible que le président tente une fois de plus de saper l’intégrité de la communauté du renseignement en renvoyant un autre fonctionnaire du renseignement simplement pour avoir fait son travail.

Mais, de toute évidence, Donald Trump n’est pas de cet avis.