Donald Trump signe son retour sur Twitch

Donald Trump est dans le viseur de plusieurs réseaux sociaux. Récemment, Snapchat a tout simplement décidé de tourner le dos à l’actuel président des États-Unis. Twitter a, de son côté, signalé plusieurs tweets de Donald Trump et supprimé d’autres, provoquant la colère de l’homme. Et alors que de grosses manifestations ont eu lieu aux EtatsUnis suite à l’assassinat de George Floyd, homme noir, pendant une interpellation, les réseaux sociaux tentent de modérer les propos souvent violents du président des États-Unis. Twitch avait également pris la décision de suspendre le compte de Donald Trump.

Un compte désormais de retour sur la plate-forme de streaming.

Twitch sur un iPhone

Photo de Caspar Camille Rubin – Unsplash

Donald Trump aura été banni environ deux semaines.

Deux semaines de bannissement pour Donald Trump

On a beau être président d’une puissance mondiale, les règles s’appliquent sur les réseaux sociaux. Récemment, Twitch avait expliqué que  “les politiciens de Twitch doivent épouser nos conditions d’utilisation”  et que ces derniers sont “comme tout le monde“. Bien conscient de son poids, Twitch précisait “ne pas faire d’exception pour le contenu politique ou l’actualité” tout en poursuivant “prendre des mesures contre le contenu signalé qui enfreint les règles”.

C’est donc deux semaines après ce bannissement que Donald Trump signe son retour sur Twitch, prêt à diffuser de nouvelles vidéos. Celle ayant provoqué son bannissement provient d’un live dans lequel l’homme expliquait, à un rassemblement, que les Mexicains viennent aux États-Unis pour violer. Des commentaires racistes avaient alors été publiés massivement sur le tchat de l’événement, poussant Twitch à bannir Donald Trump.

Le retour de Trump se déroule alors que les prochaines élections présidentielles américaines se tiendront en novembre prochain. Donald Trump fera face au candidat démocrate Joe Biden, élu après les primaires. Un candidat qui s’est déjà exprimé sur le rôle des réseaux sociaux dans la modération du contenu haineux, notamment celui prôné par l’actuel dirigeant des États-Unis.

Joe Biden avait alors écrit une lettre ouverte à Facebook, leur demandant de prendre des mesures concrètes contre les ingérences et la diffusion de fausses informations. Car Donald Trump a beau être président, ce dernier fait souvent parler pour la désinformation qu’il diffuse massivement, notamment sur les réseaux sociaux…

Mots-clés donald trumptwitch