Donald Trump veut envoyer des hommes sur Mars avant la fin de son deuxième mandat

Donald Trump a eu l’occasion de s’entretenir avec les locataires de l’ISS un peu plus tôt dans la semaine. Il leur a alors révélé qu’il voulait envoyer des hommes sur Mars avant la fin de son deuxième mandat, au pire. Il aimerait en effet que cela se fasse dans ces quatre prochaines années. Les délais s’annoncent donc serrés pour la NASA.

Le président américain a donc passé un coup de fil à la Station Spatiale Internationale afin de féliciter les deux astronautes américains actuellement présents à son bord pour leur courage et leur engagement.

Donald Trump Mars

Après avoir échangé quelques banalités avec Peggy Whitson et Jack Fischer, il a donc fini par aborder la question délicate de la colonisation de Mars.

Donald Trump s’intéresse beaucoup à Mars

L’homme a ainsi demandé aux deux astronautes ce qu’ils pensaient de la planète rouge et, surtout, s’ils pensaient pouvoir envoyer des hommes et des femmes là-bas dans un avenir proche.

Peggy Whitson s’est simplement appuyée sur les dernières projections de la NASA pour répondre à son président et elle lui a ainsi dit qu’elle pensait que la mission se déroulera dans les années 2030. Elle a ensuite continué en détaillant les nombreuses difficultés d’un tel voyage, notamment sur le plan financier. L’astronaute a ensuite conclu en indiquant qu’il était nécessaire d’aborder la colonisation de Mars avec une approche internationale.

“Eh bien je pense que ce sera approximativement dans les années 2030. Comme je l’ai mentionné, nous construisons du matériel pour tester le nouveau véhicule de lancement lourd, et ce véhicule nous conduira plus loin que jamais. Malheureusement, le vol spatial prend beaucoup de temps et d’argent. Afin d’y parvenir, il faudra une certaine coopération internationale, simplement parce que c’est une entreprise très coûteuse. Mais il est très utile de le faire.”

Le président aimerait envoyer des astronautes sur la planète rouge avant la fin de son second mandat

Il faut croire que les explications données par l’astronaute n’ont pas tout à fait convaincu Donald Trump.

Ce dernier a en effet déclaré : “Bien, nous voulons essayer de le faire durant mon premier mandat ou, au pire, pendant mon deuxième mandat. Nous devrons donc accélérer un peu, d’accord ?” Toute la question est maintenant de savoir si le président américain est sérieux ou s’il a simplement eu envie de se montrer un peu taquin.

Parce que bon, président ou pas, envoyer des astronautes sur Mars dans des délais aussi courts relève clairement de l’impossible.