Dorcel vient de présenter une charte éthique pour les productions pornos françaises

Dorcel vient de rendre publique une charte éthique. Elle a pour but d’encadrer la production de films pour adultes, avec pas moins de 18 recommandations à suivre.

Ce n’est un secret pour personne, l’industrie pour adultes a toujours eu une réputation très sulfureuse. La situation a cependant pris une toute nouvelle tournure l’année dernière lorsque plusieurs affaires de violences sexuelles ont été relatées.

Image par oTschOo de Pixabay 

Pour ne rien arranger, en fin d’année, le New York Times a publié un article au sujet de Pornhub, et plus précisément des nombreux contenus illégaux présents à son catalogue.

Dorcel : une charte pour encadrer les tournages de films X

Avec l’effet que l’on connaît. Suite à ces révélations, Pornhub a supprimé les trois quarts de son catalogue et annoncé des mesures drastiques avec la publication régulière d’un rapport de transparence. Avec un résultat très modéré, la plateforme étant toujours la cible de vives critiques. Notamment du côté de certaines associations.

Dorcel, de son côté, vient donc de publier une charte éthique comprenant 18 recommandations, une charte à destination de tous les producteurs de films pour adultes français.

Cette charte ne sort bien entendu pas de nulle part. L’entreprise a confié sa rédaction à Liza Del Sierra, une ancienne actrice X, à Alexandre Duclos, un sociologue et à Maître Matthieu Cordelier, un avocat spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et du numérique.

18 recommandations à suivre

Ensuite, ils ont auditionné depuis la fin de l’année dernière des professionnels du secteur. Des acteurs et actrices, bien sûr, mais aussi les membres des équipes de tournage, des médecins ou même des associations spécialisées dans les violences sexuelles.

Sans surprise, la question du consentement est largement mise en avant dans les recommandations de la charte. Toutes les scènes filmées devront ainsi être définies par avance et par contrat. Les acteurs auront donc pleinement conscience du déroulé des prises et de ce qu’ils devront faire.

La charte stipule également que les équipes de production ne devront pas chercher à faire pression sur les acteurs ou actrices, et qu’elles auront également pour obligation de leur fournir tout le matériel d’hygiène et de protection habituel. A ce propos, la charge indique également que les producteurs n’auront pas le droit de forcer des acteurs et des actrices à jouer sans préservatif.

L’idée est donc de mieux encadrer les tournages, tout en offrant aux professionnels du secteur davantage de protection et un meilleur accompagnement sur les tournages.

Quant à savoir si ces recommandations seront réellement respectées, c’est une toute autre question.

Mots-clés dorcelnsfy