Doris Bither ou l’histoire terrifiante derrière le film L’Emprise

C’est une rencontre fortuite dans une librairie de Californie en 1974 qui a révélé l’une des histoires les plus terrifiantes des USA. C’est cette affaire qui a inspiré le film d’horreur « L’Emprise » (titre original : The Entity, sorti en 1982).

Les événements mis en scène dans le film sont en fait inspirés de l’histoire vraie de Doris Bither.

Théorie mort

Qui est Doris Bither ?

C’est en 1974 que Doris a parlé pour la première fois de son problème avec les enquêteurs paranormaux Dr Barry Taff et son associé Kerry Gaynor. Doris était à cette époque une jeune mère célibataire dans la trentaine et elle avait vécu une série de relations abusives, souffrait de troubles émotionnels et noyait ses soucis dans l’alcool.

Doris avait un jour surpris les hommes discutant d’événements paranormaux dans une librairie. Elle les a alors approchés et les a invités à venir voir chez elle, car elle croyait que sa maison était hantée. Ce n’est qu’à l’arrivée des enquêteurs qu’elle leur a dit qu’elle avait été agressée sexuellement par un trio d’entités violentes.

Doris raconte que les deux plus petites entités l’ont immobilisée tandis que le plus grand la violait. Son fils aîné, troublé, aurait essayé d’intervenir une fois pendant que sa mère était ballottée dans la pièce, mais il aurait également été projeté à travers la pièce et se serait cassé le bras. C’était la première fois que les Dr Taff et Gaynor entendaient parler de ce qu’ils ont appelé : un “viol spectral”.

Tenez-vous bien, le plus étrange dans cette histoire, c’est que les enquêteurs ont constaté que Doris avait effectivement des bleus sur ses cuisses et sur tout son corps. Les voisins de Doris ont également témoigné avoir vu des apparitions se déplacer dans la maison. Les enfants aussi affirmaient avoir vu ces êtres, et pas qu’une fois, mais fréquemment. L’un des enfants a même surnommé le plus terrifiant des entités maléfiques : “Mr. Whose-It”.

Que s’est-il passé ensuite ?

Les Dr Taff et Gaynor ont mené leur enquête dans la maison et ont rapporté de nombreux phénomènes étranges. Doris Bither a fini par quitter la maison, mais elle a affirmé que les entités l’ont suivie chaque fois qu’elle et les membres de sa famille ont déménagé. Elle a même affirmé qu’elle était tombée enceinte à cause des viols spectraux. Et les tests médicaux ont montré qu’elle souffrait d’une grossesse extra-utérine

Après la fin des années 80, on n’a plus entendu parler de Doris. Son fils, cependant, est réapparu en 2009 pour une entrevue. Il a annoncé à l’occasion que sa mère était décédée d’un arrêt cardio-circulatoire en 1995.

Mots-clés insolite