Dr Kawashima Switch : le docteur “attristé” que les joueurs des précédents titres les aient délaissés

La licence étant sur le point de fêter son quinzième anniversaire, il est bon de rappeler que le Dr Kawashima, figure d’une série de logiciels de stimulation cérébrale, est une personne bien réelle. Et à l’occasion de la sortie du dernier titre en date sur Switch, le docteur a été amené à s’exprimer sur la genèse de ce nouvel épisode.

Nintendo a récemment publié un entretien avec Kouichi Kawamoto et Kenta Kubo, développeurs du Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima pour Nintendo Switch, et le fameux Dr Kawashima qui n’est donc pas qu’une tête très instruite.

crédit YouTube

Siliconera nous offre une traduction en anglais des propos tenus. Kenta Kubo a déclaré qu’il avait discuté de cette version Switch avec le docteur Kawashima il y a environ de deux ans de cela.

Le professeur indique quant à lui que durant ses séminaires, les joueurs des versions DS lui demandaient quand le prochain volet allait sortir.

Le professeur Kawashima encourage la compétition à plusieurs

Et c’est précisément le fait que ces joueurs se soient désintéressés des premiers jeux qui a attristé le Dr Kawashima :

“[…] Il est triste que ces gens disent qu’ils étaient très concernés par le jeu, mais au passé. Après les avoir interrogés, j’ai découvert que ces gens qui jouaient au jeu avec leur enfant à l’époque commençaient à atteindre cet âge… L’âge où vous commencez à oublier les choses.”

Le souci ne concernerait pas seulement sa série de jeux :

“Il ne s’agit pas seulement du Programme d’entraînement cérébral, mais d’une problématique touchant les jeux en général. N’y a-t-il pas beaucoup de jeux auxquels vous avez joué une fois avant d’arrêter ? En tant que spécialiste dans ce domaine, je souhaite que les joueurs continuent leur entraînement cérébral sur de longues périodes.”

Le professeur révèle d’ailleurs que les gens jouent plus longtemps à ses jeux lorsqu’ils le font en groupe.

“De cette façon, même lorsque leur âge cérébral montre qu’ils ont 20 ans [NDLR : la tranche d’âge idéale définie par la série], il pourrait y avoir des situations où une personne n’a pas pu faire mieux que le temps fixé par sa petite amie … (rires) Nos recherches menées jusqu’à présent ont prouvé que faire de l’entraînement cérébral avec d’autres personnes affecte clairement la durée pendant laquelle les gens continuent d’en faire. La compétition avec les autres est un moyen efficace pour que les joueurs continuent [leur entraînement] même au-delà de 10 ans.”

Le mode en ligne de la version Switch, dès qu’elle sera disponible, devrait donc permettre d’atteindre un stade d’intérêt supérieur à celui observé pour les précédentes itérations du Programme d’entraînement cérébral.