Dragon Age 4 : Grâce au succès de Jedi Fallen Order, le RPG a tiré un trait sur le online

BioWare a bien du mal ces dernières années malgré le succès de licences passées. Le studio a été mondialement acclamé avec sa trilogie Mass Effect, avant de s’écraser à cause de l’épisode Andromeda, reçu froidement. Puis seconde désillusion à cause d’Anthem, dont la refonte complète a tout simplement été annulée par Electronic Arts, l’éditeur. Dragon Age a quant à lui connu une bien meilleure destinée alors que le dernier épisode a déjà plusieurs années. Mais BioWare amorce maintenant sa renaissance en taffant officiellement sur Dragon Age 4, qui pourrait être le jeu du succès après une longue errance.

Et comme nous rapporte le journaliste Jason Schreier, Dragon Age 4 aurait dû être un jeu online.

Crédit : Electronic Arts

Mais grâce au succès de Jedi Fallen Order, jeu Star Wars offline édité par Electronic Arts, l’éditeur aura finalement changé d’avis.

Plusieurs employés de BioWare ont quitté le navire

C’est une enquête partagée par Jason Schreier, journaliste spécialisé en jeux vidéo et, connu pour ses dénonciations du crunch dans plusieurs studios. L’homme explique que, selon ses sources, Dragon Age 4 a débuté son développement en 2015 et devait être axé sur le online. Il faut dire que le jeu en ligne est plus populaire que jamais et on imagine mal Electronic Arts, dont la politique financière fait souvent grincer des dents, s’en priver.

Mais suite à cette décision, plusieurs employés de BioWare ont quitté le navire, souhaitant que Dragon Age 4 soit offline, et c’est tout. Mais tout se sera arrangé après le succès de Jedi Fallen Order, jeu solo tiré de l’univers Star Wars. Andrew Wilson, PDG d’Electronic Arts, a alors changé son fusil d’épaule : ouf !

Pour rappel, Jedi Fallen Order a été développé par Respawn, à qui l’on doit un certain… Apex Legends. Un jeu dont le succès fut inattendu, misant sur l’expérience solitaire. Electronic Arts nous a habitué à une approche différente de Star Wars, faisant de la licence une vraie vache à lait ! 

Dans le passé, Electronic Arts avait totalement loupé le coche du online avec Battlefront II. Un jeu en ligne tiré de l’univers Star Wars qui proposait pléthore de microtransactions pour progresser plus vite. Un comble pour un titre déjà payant plein pot…