Dragon Ball FighterZ : Akira Toriyama n’est responsable que de l’apparence de C21

Le personnage inédit de Dragon Ball FighterZ, C21, nous est présenté comme ayant été “supervisé par Akira Toriyama”. Mais en quoi a précisément consisté la sollicitation du mangaka dans la conception de ce cyborg ? Un indice chez vous : “si tu as le temps, tu pourrais nous faire ça ?”

Aux yeux de certains puristes pour lesquels on se demande tout de même pourquoi ils n’ont pas été projetés au loin lors de l’annonce des Super Saiyen Blue dans Dragon Ball FighterZ, la présence au casting d’un personnage totalement inédit à l’œuvre originale fait tiquer. Parce que ressemblant à un avatar généré dans Xenoverse et aussi pour ses lunettes.

Le roaster de cette nouvelle incursion d’Arc System Works dans la galaxie Dragon Ball comprendra en effet C21, dont le nom indique qu’il s’agit d’un androïde créé par le Dr Gero. Une création originale comme on dirait sur Canal+, mais si le nom d’Akira Toriyama apparaît dans la bande-annonce de révélation de C21 en tant que “superviseur”, quel a véritablement été son rôle dans la conception du personnage ?

C21 dans Dragon Ball FighterZ : Bandai Namco a façonné le personnage

La question a été posée par Kotaku à la productrice de Dragon Ball FighterZ Tomoko Hiroki, à l’occasion d’une table ronde observée dans les locaux tokyoïtes de Bandai Namco. C’est en fait l’éditeur qui a écrit l’histoire du jeu et définit ce qu’allait être le personnage de C21 : “Nous avons essentiellement parlé de ce qu’était le personnage, comme son genre et sa personnalité. Nous avons dit quel genre de personnage nous voulions, et donné à Toriyama le scénario. À partir de là, il était en mesure de créer librement le personnage.”

C’est d’ailleurs au studio d’animation Toei et à la maison d’édition Shueisha que les développeurs ont présenté leur travail pour validation au lieu de directement voir ça avec Akira Toriyama : “Il y a eu des petites choses qui ont été rejetées ou modifiées, comme par exemple des choses qui, selon ces décideurs, ne pouvaient pas être dites dans la bouche de Cell ou de Freezer,  ou de légers changements sur la manière de se comporter de Goku”.

Oui, cela serait bête de laisser passer des absurdités telles que d’entendre Cell se plaindre à un Goku s’en prenant lui-même à Freezer que ce dernier “est le seul ami que j’aie jamais eu”.

Dragon Ball FighterZ sortira en février 2018 sur PS4, Xbox One et PC (téléchargement uniquement).