Dragon Ball Z Kakarot : Bandai Namco confirme qu’il ne s’agit pas d’un “vrai” jeu à monde ouvert

Bandai Namco profite d’une nouvelle vidéo de présentation de son Dragon Ball Z: Kakarot pour confirmer que ce dernier ne sera pas vraiment un jeu à monde ouvert. Ce qui n’empêche toutefois visiblement pas ce monde d’apparaître assez peu vivant.

Comme s’il avait peur que les personnages supplémentaires de Dragon Ball FighterZ ne lui volent la vedette, Dragon Ball Z: Kakarot se découvre de nouveau dans une vidéo où une voix off nous en donne le programme. Soyez prévenus, une bonne partie de la bande-annonce vous fera subir le doublage américain.

crédit YouTube

Comme cela était imaginable dès l’annonce du projet, le jeu nous fera revivre les batailles les plus iconiques de Goku, qu’il s’agisse de ses victoires ou de ses défaites. Il offrira également de retrouver des personnages de Dragon Ball, à l’instar de N°8 , de Nam et de Lunch (bizarrement orthographiée Launch dans la vidéo).

Dragon Ball Z Kakarot : pas de mur invisible lors des combats

La voix off s’emballe sans doute un peu trop à enchaîner sur des graphismes “à couper le souffle” et une animation “détaillée” puisque non, le visuel ne rappelle pas instantanément le dessin animé, mais plutôt des adaptations vidéoludiques de la génération précédente.

Élément intéressant, les niveaux de Goku et de ses adversaires seront affichés à l’écran, rendant de ce fait les affrontements contre des ennemis supérieurs plus palpitants. Aucun “mur invisible” ne devrait d’ailleurs empêcher ces combats de prendre place, à l’image de l’animé, sur des kilomètres.

C’est au moment d’aborder le sujet de l’exploration que l’on nous confirme officiellement que Dragon Ball Z: Kakarot ne sera pas un “vrai” jeu à monde ouvert. Les développeurs souhaitaient ainsi rester fidèles au dessin animé en ne permettant pas au joueur “d’aller n’importe où et d’affronter n’importe qui n’importe quand”.

La vidéo se termine par l’affrontement entre Goku transformé et Freezer. Sans surprise et par la magie intacte de la censure, ce dernier devrait rendre son dernier coup avec l’intégralité de son corps. Dans tous les cas, on peut se réjouir d’une atmosphère sonore rappelant réellement l’œuvre animée, au contraire d’un FighterZ.

Dragon Ball Z: Kakarot sera officiellement disponible à partir du 17 janvier prochain sur PS4, Xbox One et PC.