Droits d’auteur : Les réseaux sociaux suppriment l’hommage vidéo de Donald Trump à George Floyd

Le vendredi 5 juin 2020, Reuters nous rapporte que les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram ont supprimé une vidéo publiée par le président des États-Unis, Donald Trump, dans laquelle il semblait rendre hommage à George Floyd, un homme noir récemment décédé des suites d’une altercation avec un officier de police.

Le décès de Floyd a entraîné une succession de manifestations et de protestations à Minneapolis. Toutefois, depuis mercredi dernier, Trump a publié une vidéo de trois minutes et 42 secondes, dans laquelle il a fait défiler des photos et des vidéos des marches de protestation et des violences qui ont fait suite à la mort de Floyd.

Crédits Pixabay

Seulement, le vendredi 5 juin, Facebook, Twitter et Instagram ont retiré ladite vidéo de leur plateforme à la suite d’un dépôt de plaintes pour atteinte aux droits d’auteur.

La vidéo de Trump a déjà fait plus de 1,4 million de vues

L’avocat californien Sam Koolaq a effectivement déclaré à Politico que son entreprise avait déposé des plaintes pour atteinte aux droits d’auteur auprès de Twitter, Facebook, Instagram et YouTube. Facebook, qui est également propriétaire d’Instagram, a annoncé qu’il avait retiré la publication de Donald Trump après avoir reçu ladite plainte en vertu du Digital Millennium Copyright Act (DMCA).

Pour information, la vidéo a été tweetée depuis la page de campagne de Trump le mercredi 3 juin dernier. Elle a également circulé sur YouTube et sur la page Facebook de sa campagne et a recueilli non moins de 1,4 million de vues sur les deux plateformes numériques.

Une affaire qui reste encore ambiguë

Par contre, Donald Trump – qui est déjà à couteaux tirés avec Twitter pour avoir étiqueté ses tweets – n’a pas hésité à critiquer une nouvelle fois le réseau social pour avoir supprimé sa vidéo. Il a ainsi laissé entendre sur le réseau social qu’ « ils se battent durs pour les démocrates de gauche radicale. Une bataille unilatérale. Illégale ».

Ce à quoi le PDG de Twitter, Jack Dorsey n’a pas manqué de répondre directement par un tweet disant :

Ce n’est pas vrai et ce n’est pas illégal. Cela a été retiré parce nous avons reçu une plainte DMCA du titulaire du droit d’auteur.

Quoi qu’il en soit, l’avocat Sam Koolaq n’a pour l’instant pas expliqué en quoi la vidéo de Trump avait exactement porté atteinte à des droits d’auteur. Le parent de YouTube, Alphabet, a pour sa part refusé de supprimer la vidéo de la plateforme de partage de vidéos au motif que la vidéo partagée par la campagne de Trump sur YouTube n’était pas identique à celle qui circule sur Twitter, qui fait l’objet de la plainte. Jusqu’ici, les faits demeurent encore flous, mais espérons que la lumière sera vite faite sur cette affaire.