Du nouveau concernant les ancêtres des ptérosaures

Les ancêtres des ptérosaures, ces reptiles volants rendus populaires par les productions hollywoodiennes qui ont vécu durant le Mésozoïque, sont restés jusqu’à présent inconnus. Et ce, malgré le fait que les premiers fossiles de ptérosaures  aient été découverts en 1784.

Mais d’après une étude publiée un peu plus tôt ce mois dans la revue Nature, nous savons à présent que les ptérosaures et les Lagerpétidés, des dinosauromorphes basaux du Trias supérieur, feraient étroitement partie du même arbre généalogique. Ces deux groupes partageraient donc un ancêtre en commun. Toutefois, nous ne savons pas de quel animal il s’agit.

Photo de Sebastian Ganso. Crédits Pixabay

Cette découverte, vu son improbabilité, fut une très grande surprise pour les chercheurs. D’ailleurs, même si l’on ignore toujours comment les ancêtres des ptérosaures ont bien pu évoluer pour permettre à leurs descendants de voler, le lien entre les ptérosaures et les Lagerpétidés pourra peut-être nous apporter quelques indices.

Des examens approfondis pour faire le lien entre les deux groupes

Il faut savoir qu’au début, à cause de leur morphologie, les chercheurs croyaient que les Lagerpétidés étaient de la même famille que les dinosaures. Mais au fur et à mesure que des ossements de plus en plus complets ont été découverts, les scientifiques ont constaté que les Lagerpétidés étaient plutôt plus proches des ptérosaures.

Et malgré leurs nombreuses différences flagrantes, le lien entre les deux espèces était évident. En effet, en plus d’avoir une morphologie totalement différente de celle des ptérosaures, les Lagerpétidés ne pouvaient pas voler.

Toutefois, suite aux diverses études, les chercheurs sont arrivés à la conclusion selon laquelle les Lagerpétidés  et les ptérosaures avaient finalement de nombreux points communs.

Des différences permettant de se faire une image des ancêtres des ptérosaures

Afin de comparer les Lagerpétidés et les ptérosaures, les scientifiques ont analysé les ossements de spécimens des deux groupes via une analyse tomodensitométrique. Ils ont alors trouvé que le cerveau ainsi que les oreilles des 2 espèces étaient fortement similaires. Ils suggèrent d’ailleurs que divers systèmes sensoriels des ptérosaures auraient évolué au fil du temps pour finalement s’adapter au vol.

Comme le souligne Sterling Nesbitt, professeur agrégé de géoscience à Virginia Tech, grâce aux Lagerpétidés, nous pouvons maintenant nous imaginer ce à quoi ressemblaient les ancêtres, incapables de voler, des ptérosaures.

Pour la précision, les Lagerpétidés ne sont pas les ancêtres des ptérosaures. Mais grâce à cette récente découverte, nous pourrons probablement bientôt en apprendre davantage sur l’évolution de ces derniers.