Du très haut-débit dans votre caleçon…

Messieurs, la nouvelle est de taille et elle va sans doute beaucoup vous plaire. A l’heure de l’ADSL, de la fibre-optique et du haut-débit, il semblerait que rien ne puisse transporter autant de données que… ce que vous avez dans le caleçon. Et oui, du moins c’est ce qu’a prétendu un type sur un canal IRC en calculant la quantité moyenne de méga-octets contenu dans une éjaculation standard.

Fût un temps où je passais de longues soirées sur IRC, à parler de tout et de rien avec des personnes partageant mes passions. Et les heures défilaient, rapidement, m’emmenant tard dans la nuit, lorsqu’il n’y a plus aucun bruit et qu’on a l’impression d’être seul au monde. C’était le bon temps, les balbutiements du tout premier web que certains ici ont eu la chance de connaître (ouais, on est vieux, mais on est beau donc ça compense).

Certaines conversations valaient vraiment leur pesant d’or et de ce que j’en sais, la tradition perdure avec des perles très amusante comme celle-ci, trouvée chez QDB. Un type (un peu bizarre, je vous l’accorde) s’est ainsi amusé à calculer le débit moyen d’une éjaculation et à la comparer avec les technologies d’aujourd’hui. La conclusion est de taille puisqu’il semblerait, messieurs, que nous explosions tous les records et que la fibre optique elle-même ne nous arrive pas à la cheville.

En même temps, je n’en doutais pas…

Note : Et rassurez-vous, la taille n’a rien à voir avec le résultat.

Via QDB