Dubaï abrite désormais la plus grande construction réalisée grâce à l’impression 3D au monde

Déjà reconnue pour de nombreux chefs-d’œuvre architecturaux, comme le Burj Khalifa qui est le plus haut gratte-ciel du monde du haut de ses 830 mètres, Dubaï, la plus grande ville des Émirats Arabes unis, ne cesse d’impressionner le monde avec maintenant le plus grand bâtiment imprimé en 3D.

La réalisation de l’œuvre intervient trois ans après la première impression 3D d’immeuble dans le monde, faite dans la même ville. Et c’est donc un nouveau record en termes d’architecture que Dubaï vient de décrocher avec cet immeuble réalisé par l’entreprise américaine Apis Cor, le leader mondial dans le développement des équipements spécialisés pour l’impression 3D dans la construction.

Crédits Dubaï Media Office

D’après les explications du porte-parole des responsables de la ville de Dubaï, le bâtiment sera affecté par la municipalité à une utilisation purement administrative, mais bien évidemment, il servira également d’appât pour les touristes.

Une construction réalisée par une seule imprimante 3D et trois salariés

L’œuvre a été, en gros, réalisée à l’aide d’une seule imprimante 3D déplacée sur le site à l’aide d’une grue et avec l’assistance de trois employés qui ont fait office de mains d’œuvre. Néanmoins quelques touches de finitions manuelles, se sont avérées nécessaires, surtout pour le renforcement des murs par du béton, au niveau de la toiture et pour l’installation des fenêtres.

Quant à la taille de l’immeuble, elle fait environ 10 mètres de haut, pour une surface bâtie faisant un peu plus de 6.000 mètres carrés.

Mais ce n’est pas tout. Non seulement cette construction est la plus grande réalisation mondiale en matière d’impression 3D, mais elle est également la première à avoir des étages parmi les bâtiments de son genre.

Un nouveau mode de construction à développer dans le futur

Selon le gouvernement de Dubaï : « ce bâtiment est un pas vers la durabilité, en utilisant des matériaux locaux et une isolation efficace pour réduire la consommation d’énergie ».

De ce fait, Dubaï compte bien exploiter ce nouveau mode de construction et prévoit un taux de 25% d’impression dans la construction de tous les bâtiments d’ici une dizaine d’années, a déclaré le premier ministre Mohammed Ben Rachid Al Maktoum. Ils prévoient d’ailleurs de construire tout un quartier uniquement grâce à l’impression 3D.