Duracell : un chargeur nomade pour le MyGrid

Si vous recherchez une solution de recharge pratique et pas chère, alors le Duracell MyGrid est fait pour vous. Même que j’en avais parlé en long, en large et en travers dans cet article l’été dernier. Une solution bien sympathique, donc, mais qui avait un vilain vilain défaut, à savoir qu’il ne pouvait pas nous accompagner partout dans le monde. Et bien ce n’est plus tout-à-fait vrai puisque le roi du lapin bionique a lancé de nouveaux chargeurs nomades

La question, bien entendu, est de savoir quand est-ce que ces nouveaux chargeurs ont débarqué sur le marché. En toute franchise, je n’en sais vraiment rien puisque je n’en avais pas entendu parler avant de lire l’article dédié chez Engadget.

Mais déjà, copain Fred, c’est quoi au juste le MyGrid ?

Et bien le MyGrid peut être décrit comme un tapis de recharge à induction. Le machin se présente comme un bidule plat constitué de plusieurs lamelles métallique et sur lequel on va pouvoir poser tous nos smartphones ou toutes nos consoles portables. Le tout en leur accrochant aux fesses la housse ou l’adaptateur qui va bien. Ensuite, c’est magique, ces derniers vont se recharger comme des grands et sans que vous deviez ramper sous le bureau pour aller brancher leur chargeur. C’est moderne, un peu hype et on aurait presque l’impression de sauver le monde et la nature.

Duracell a décidé de pousser le concept un peu plus loin et lançant des chargeurs USB. Ces derniers se présentent sous la forme de petits boîtiers rigolos qu’on se contente de poser sur le MyGrid pour qu’ils puissent se recharger. Une fois que c’est terminé, on peut les emmener au fond de notre poche et recharger les téléphones des jolies filles aux terrasses de café. Et le plus cool, c’est que les bidules ne coûtent qu’une vingtaine d’euros (enfin ça dépend des modèles, hein, c’est comme les filles dans la forêt).

Bref, moi j’accroche franchement au concept et je trouve que l’induction, c’est super chouette. Ce qui serait encore plus fun, bien sûr, c’est que tous les appareils nomades du marché intègrent nativement la technologie. Comme ça, plus besoin de housses ou d’adaptateurs, y a plus qu’à les poser sur le joli petit tapis métallique.

Sinon j’adorais le lapin de Duracell quand j’étais un morveux psychotique. Mais je préférais quand même le nounours de Mir laine. Il était trop beau et on voyait bien qu’il était tout doux… En plus il parlait… J’aurais eu un ami… Un vrai… Mômaaan !

Crédits Photo