Dying Light Switch : banni en Allemagne, le jeu absent de l’eShop européen

Envie d’un Dying Light en version portable et surtout au format dématérialisé ? Un problème se pose toutefois actuellement aux possesseurs européens de Switch, qui ne peuvent ainsi acheter le jeu de Techland car banni par l’Allemagne.

Il est à espérer qu’au moment où vous lirez ces lignes, le souci énoncé ici ne sera plus. Mais pour l’heure, aucune trace de Dying Light sur l’eShop de la Switch si l’on tente d’y accéder depuis l’Europe.

Crédit Pixabay / InspiredImages.

Sorti en 2015 sur la précédente génération, Dying Light faisait se marier le parkour avec une invasion de zombies. Sa suite se fait actuellement attendre, ce qui est déjà très bien car une époque, on pouvait craindre son annulation.

Pas de Dying Light téléchargeable sur Switch PAL : l’eShop est enregistré en Allemagne

Il y a quelques mois, Techland avait annoncé que Dying Light Platinum Edition allait débarquer sur Nintendo Switch. Bonne nouvelle pour celles et ceux qui n’en avaient pas encor fait l’expérience, même s’il fallait vraisemblablement s’attendre à ce que cette session de rattrapage soit proposée au prix fort.

Depuis le 19 octobre dernier, Dying Light est officiellement accessible aux joueurs Switch. Tous ? Ce serait mentir. Le jeu n’apparaît effectivement pas sur l’eShop européen de la console. Sur la plate-forme reddit, l’utilisateur u/Felixisclueless a posé la question d’un Dying Light Switch inaccessible dans un certain nombre de régions. Ce à quoi le développeur lui a répondu :

“Si vous parlez de la version numérique, alors en raison de la nature du contenu, cette version est actuellement interdite en Allemagne où l’eShop européen est officiellement enregistré. Cela rend impossible la distribution officielle du jeu dans les pays européens, ainsi qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande. Nous travaillons actuellement avec notre partenaire et les autorités locales pour lever cette interdiction dès que possible.”

Il n’aura effectivement pas échappé aux utilisateurs de Switch qu’à chaque transaction effectuée sur l’eShop PAL, deux courriels reçus mentionnent Nintendo of Europe et sa localisation en Allemagne.

En attendant que ce problème trouve une résolution, une version physique de Dying Light Platinum Edition est disponible pour un peu moins de 50 euros.

Source : reddit