Dynamics 365, la nouvelle plateforme de Microsoft, sortira le 1er novembre

Avec le Dynamics 365, Microsoft marche modérément sur la platebande de SAP ou encore d’Oracle. Si le discours n’est pas encore à la domination, la multinationale américaine veut devenir un acteur majeur de l’ERP et du CRM. Pour y parvenir, la marque met en avant son service Cloud, R&D Massive, rebranding, ouverture…

Rien que pour le R&D, Microsoft investit annuellement trois milliards de dollars américains. Cette information est de Wilfrid Guerit. Le directeur de la division France de Microsoft Business Solutions confirme ainsi tout l’intérêt que l’entreprise porte sur ses applications métiers.

Dynamics 365

Microsoft vient de présenter une nouvelle plateforme pensée pour les pro, Dynamics 365.

Dynamics 365 (Three Sixty Five) est une offre groupée de l’éditeur Microsoft déjà disponible sur le marché.

Dynamics 365, le signe d’une maturité

Si Microsoft n’innove pas dans le domaine de l’application métier avec son Dynamics 365, son lancement marque une progression constante sur le marché B2b et le virage Cloud opéré n’est pas non plus anodin. C’est donc plus que le regroupement du CRM de la société avec NAV et AX.

100% Cloud, le service est disponible en deux versions. Le Dynamics 365 Business est destiné aux entreprises qui disposent de moins de 250 utilisateurs. Au-delà de ce chiffre, c’est le Dynamics 365 Entreprise. Si le premier est la continuité de Dynamics NAV, le second est celle du Dynamics AX.

La solution CRM quant à elle est en unique édition. En plus d’être customisable, elle a de quoi satisfaire des sociétés comptant entre 10 et 20 000 collaborateurs avec les bons paramètres.

Au choix, la clientèle peut opter pour le pack CRM + ERP ou sélectionner les modules dont elle a besoin.

Lancement prévu le 1er novembre

En 2002, Microsoft a racheté Navision et Axapta pour percer dans le domaine du Cloud. Maintenant, la firme vole de ses propres ailes. Cela se manifeste par le fait qu’elle n’associe plus ses applications aux ERP danois.

L’outil SaaS de Microsoft ne fait pas encore pour le moment le poids face aux mastodontes que sont le Business Suite de SAP et le PeopleSoft, JD Edwards ou encore l’eBusiness Suite d’Oracle. Ceci étant dit, l’entreprise a déjà fait ses preuves et elle arrive à maturité.

Lancement prévu le 1er novembre prochain.

Mots-clés microsoft