Dyson arrête le développement de son modèle de voiture électrique à cause des difficultés de commercialisation

Dyson va abandonner son projet de construire une voiture électrique. C’est ce qu’a annoncé James Dyson, le PDG de l’entreprise, dans un e-mail envoyé au staff et partagé avec The Verge le jeudi 10 octobre dernier.

Au fil des années, la société Dyson a développé une certaine expertise dans les batteries et les moteurs électriques grâce aux travaux de recherche et développement derrière ses aspirateurs cyclones. Ainsi, en 2017, l’entreprise a dévoilé un projet de conception d’un véhicule électrique.

Un compteur de vitesse d'une voiture

Crédits Pixabay

À l’époque, James Dyson avait annoncé que 400 employés de la société travaillaient déjà depuis deux ans et demi sur la technologie de la batterie qui allait alimenter le futur véhicule.

Seulement, cette déclaration par e-mail du PDG va arrêter net les travaux de recherche sur la voiture électrique. La raison invoquée est le fait que la compagnie a du mal à trouver le moyen de rendre le véhicule commercialement viable.

Faire face à la réalité

En 2017, un budget de 2,7 milliards de dollars avait été alloué au projet avec l’espoir de voir la production débuter en 2020. Ce timing a été réajusté l’année dernière avec l’annonce d’un plan pour la construction d’une nouvelle usine de fabrication à Singapour, prévue pour l’année 2021.

Dans son e-mail, le PDG de la compagnie a déclaré que les ingénieurs avaient déjà terminé de travailler sur le design de la voiture. Toutefois, d’après lui, pendant la phase de développement, ils ont compris que ce serait impossible de passer du concept à la production tout en rapportant de l’argent à la compagnie.

Se concentrer sur d’autres objectifs

Ainsi, la décision a été prise d’arrêter le développement du véhicule électrique et de se tourner vers d’autres projets. Selon les informations, l’entreprise va concentrer ses efforts sur le développement d’autres technologies comme les batteries, les systèmes de vision, la robotique et l’intelligence artificielle.

Quant aux employés, la société estime que les 600 membres de l’équipe dédiée au développement de la voiture électrique pourront trouver d’autres rôles au sein des différentes divisions de l’entreprise.

En tout cas, cet abandon de Dyson fait apparaitre un problème qui pourrait peut-être freiner l’effort au sein des constructeurs automobiles qui se tournent vers les voitures fonctionnant à l’électricité. Il n’est en effet pas certain que tous les constructeurs continueront de produire des véhicules électriques si cela leur cause des problèmes financiers.

Mots-clés dyson