EA pourrait cesser d’utiliser le nom FIFA pour ses jeux de football

Voilà une inattendue sortie. Electronic Arrs dit ainsi envisager de continuer à sortir ses simulations de football virtuel sans le nom FIFA. Excès de confiance ou assurance de remplir davantage les caisses sans ce coûteux partenariat ?

Quand Konami avait annoncé renommer sa célèbre franchise footballistique pour “eFootball”, on avait pu comprendre qu’avec une adhésion de moins en moins forte du public, le choix de faire table rase d’un certain passé n’était pas des plus insensés.

Crédit : Electronic Arts

Mais peut-on imaginer Electronic Arts faire de même avec ses jeux estampillés FIFA ? A priori non, puisque ces titres se vendent quoi qu’il arrive. Pourtant, dans un communiqué de presse accompagnant le lancement de FIFA 22, l’éditeur a exprimé une pensée suggérant le contraire.

A lire aussi : FIFA 22 a connu un moins bon départ physique que FIFA 21 au Royaume-Uni

FIFA : sans le nom, les jeux conserveraient bien des licences

“Grâce à des années de construction de notre franchise mondiale, nous savons également que l’authenticité est essentielle à l’expérience”, a déclaré EA dans des propos rapportés par VGC.

“C’est pourquoi nous concentrons tant d’énergie sur la force collective de plus de 300 partenaires sous licence individuels qui nous donnent accès à plus de 17 000 athlètes répartis dans plus de 700 équipes, dans 100 stades et plus de 30 ligues à travers le monde”.

Et Electronic Arts de poursuivre :

“Nous investissons continuellement dans les partenariats et les licences qui ont le plus de sens pour les joueurs, et grâce à cela, notre jeu est le seul endroit où vous pouvez jouer de manière authentique dans les ligues emblématiques que sont l’UEFA Champions League, l’UEFA Europa League, la CONMEBOL Libertadores, la Premier League, la Bundesliga et LaLiga Santander, parmi beaucoup d’autres.”

“L’ampleur de nos partenariats et notre écosystème de contenus sous licence nous permettront de continuer à apporter une authenticité inégalée dans nos jeux de football EA Sports, maintenant et pour de nombreuses années à venir”.

La partie la plus forte de la déclaration étant vraisemblablement celle qui suit :

“Pour l’avenir, nous étudions également l’idée de renommer nos jeux de football EA Sports. Cela signifie que nous réexaminons notre accord de droits de dénomination avec la FIFA, qui est distinct de tous nos autres partenariats et licences officiels dans le monde du football.”

On aura donc pu comprendre que rompre ce partenariat avec FIFA n’empêcherait pas EA de proposer du contenu sous licence. Ce qui amène à la question : mis à part un certain prestige, à quoi sert la licence FIFA dans les jeux dédiés ?