Easter Egg : origine, définition, utilités – Tout savoir sur ce terme

En anglais, l’œuf de Pâques se dit Easter Egg et s’utilise généralement par les personnes anglophones pour désigner ces œufs au chocolat que l’on cache dans son jardin durant la fête chrétienne associée.

Crédit – Kenny Eliason/Unsplash

Toutefois, dans le domaine de l’informatique, du cinéma ou encore des jeux vidéo, l’expression Easter Egg prend un tout autre sens. Découvrez dans ce petit guide ce qui se cache réellement derrière ce groupe de mots dans la culture populaire.

Qu’est-ce qu’un Easter Egg en informatique ?

Il n’est pas rare de voir les développeurs se permettre quelques libertés dans la conception de leurs programmes informatiques en ajoutant des options non prévues par le cahier de charge. Et pour ne pas se faire rattraper par la patrouille, ils font preuve d’ingéniosité pour passer entre les mailles des filets de contrôle.

Crédit – Coorp Academy

Les Easter Eggs sont l’un des meilleurs moyens pour eux d’y arriver. Ils se définissent comme étant une fonctionnalité ou un menu caché dans un programme qui ne peut être découvert qu’après avoir complété une action bien précise. Ladite action peut être une combinaison de touches, l’utilisation d’un code ou d’une requête donnée ou la réalisation d’une tâche spécifique. Tout dépend de la technique utilisée par les créateurs de l’Easter Egg.

Les Easter Eggs sont également considérés comme étant une sorte de récompense destinée aux utilisateurs les plus curieux. Ils peuvent se présenter sous la forme d’un message, d’une image amusante, d’une animation ou d’un mini-jeu vidéo.

Mais attention, il ne faut pas confondre les Easter Eggs avec les virus ou les popup publicitaires. Ces derniers sont des programmes malveillants ajoutés frauduleusement dans le code source d’un programme par des personnes tierces. Alors que dans le cas des Easter Eggs, les fonctionnalités sont délibérément ajoutées par les développeurs eux-mêmes.

On retrouve les Easter Eggs dans de nombreux jeux vidéo, systèmes d’exploitation ainsi que sur des moteurs de recherche. Certains responsables de montage dans le cinéma ou dans la musique en font également appel. Ce qui leur permet de donner subtilement des indices sur le déroulement de l’intrigue ou de faire des dénonciations sans craindre la censure.

Quelle est l’origine des Easter Eggs ?

Les Easter Eggs sont un moyen pour certains développeurs de faire passer un message ou de contourner certaines règles dans leur corporation. Le premier d’entre eux à avoir eu recours à cela selon l’histoire est Warren Robinett, un employé d’Atari.

Crédit – YouTube

En 1979, ce dernier travaillait sur le jeu « Adventure » devant sortir sur la console Atari 2600. Pour des raisons de confidentialité, l’entreprise qui était américaine à la base n’incluait pas les noms des programmeurs dans le générique de fin de ses applications.

N’étant pas d’accord avec cette politique, Warren a trouvé le moyen d’insérer subtilement dans jeu le message suivant : « créé par Warren Robinett ». Ainsi, lorsqu’un joueur arrivait à atteindre une salle secrète dans le jeu vidéo, il pouvait lire le message et comprendre que Warren avait contribué à la création du jeu.

Le secret de Warren sera découvert par la suite par Atari. Mais l’entreprise, devenue aujourd’hui française, va toutefois décider de maintenir le message dans le jeu. La dénomination Easter Egg serait par la suite donnée par Steve Wright qui était à l’époque le directeur du développement logiciel de la division grand public d’Atari. Il s’agit de la version la plus répandue concernant l’origine de l’expression Easter Egg.

Selon d’autres versions par contre, la paternité de l’expression revient aux acteurs du film Rocky Horror Picture Show. Selon la légende, avant le début du tournage du film, les comédiens ont organisé une chasse aux œufs sur le plateau.

Malheureusement ou heureusement, les participants n’ont pas été capables de récupérer tous les œufs cachés avant que les caméras ne commencent par filmer. Ce qui a fait donc que certains œufs ont fini par apparaitre sur les écrans, une fois le film terminé. Selon les responsables, trois œufs de Pâques figurent dans le montage final du film.

Ce serait donc de cette autre manière que l’expression Easter Egg serait rentrée dans la culture populaire…

Quelques Easter Eggs célèbres

Voici une sélection d’Easter Eggs qui sont aujourd’hui très connus dans la culture populaire :

Dans les jeux vidéo

Les exemples d’Easter Eggs sont très nombreux dans les jeux vidéo. Dans GTA 5 par exemple, il est possible de voir un cadavre d’alien gelé sous un pont. Les développeurs de Rockstar sont même allés plus loin en cachant littéralement un œuf en chocolat avec le message « Joyeuses Pâques » écrit dessus dans l’un de leurs jeux. Pour avoir droit à ce joli cadeau, il faut se rendre dans une pièce avec un piédestal dans GTA : Vice City.

Crédit – YouTube / GTA : Vice City

Les joueurs de GTA ne sont pas les seuls à avoir droit à leur Easter Egg. Dans Fallout 3, c’est un « Fuck you » caché derrière une porte dérobée qui attend les plus curieux. Dans Hitman : Absolution par contre, les développeurs ont réservé une élimination toute particulière aux joueurs.

En effet, dans la mission intitulée « End of the Road », il est possible de tuer l’homme dans le désert avec un camion de glaces. Il suffit de tirer sur les cinq vautours qui tournent dans le ciel et le camion surgit de nulle part pour finir le boulot.

L’Easter Egg de jeu vidéo le plus célèbre est certainement le Jill’s Sandwiches dans Dead Rising. Il rend hommage à la phrase « You were almost a Jill sandwich! » prononcée par Barry Burton alors que Jill Valentine avait manqué de se faire écraser par un plafond dans le premier survival horror de Capcom, Resident Evil.

Crédit – YouTube

Sur les moteurs de recherche

Google n’est pas le moteur de recherche le plus utilisé pour rien. Dans la catégorie des Easter Eggs pour moteurs de recherche, ceux de Google sont clairement les plus connus. Il s’agit notamment de la rotation de la page de recherche, de Blink Html, du bruit des animaux ou encore des interfaces et langages personnalisables.

La rotation de la page de recherche se fait en recherchant l’expression « do a barrel roll » là où le faire de valider « Blink html » dans la barre de recherche permet de faire clignoter les deux mots dans les résultats de recherche.

En validant l’expression « Quel bruit fait le chien ? » dans Google, l’internaute obtient comme premier résultat de recherche, une série de fichiers audio reproduisant le son de différents animaux. N’oublions pas non plus les différentes options de personnalisations qui permettent de changer l’interface du moteur de recherche suivant les couleurs de Pirate des Caraïbes ou de faire des recherches en klingon ou en langue « Bork ».

Dans le cinéma

L’Easter Egg le plus célèbre du cinéma est certainement celui des oranges dans Le Parrain. Dans les trois films de la trilogie réalisée par Francis Ford Coppola, chaque apparition d’orange indique la mort à venir d’un personnage donné. Une subtilité reprise dans le film Les Infiltrés de Martin Scorsese.

Ici, les oranges sont remplacées par la lettre X qui apparait toujours quelque part à l’écran. Que ce soit les oranges de Coppola ou les X de Scorsese, il faut bien sûr avoir l’œil pour les repérer.

X annonçant une mort imminente

Le 7e art a également été marqué par les Easter Eggs de Scream, d’Une nuit en enfer ou encore d’Indiana Jones. Dans le cas de Scream, il s’agit d’un caméo caché de Linda Blair célèbre pour son rôle dans le film d’horreur L’Exorciste.

Dans Une nuit en enfer, Quentin Tarantino qui a écrit le scénario du film, fait un clin d’œil à son film Pulp Fiction par l’intermédiaire du fast-food Big Kahuna Burger. Ce dernier apparait dans les deux œuvres cinématographiques.

Concernant le film Indiana Jones, dans la partie où Indiana Jones soulève l’Arche d’Alliance de sa caisse, on peut voir très rapidement les personnages de Star wars, C3P3 et R2-D2 apparaitre sur les images du pilier. Ce clin d’œil à la saga Star Wars n’est pas anodin. Harrison Ford qui joue le rôle principal d’Indiana Jones s’est fait connaitre grâce à son rôle du contrebandier Han Solo dans Star Wars.

Crédit – YouTube

En bonus, voici les endroits où se sont glissés les œufs de Pâques dans Rocky Horror Picture Show. Le premier se retrouve sous le trône de Franck, le deuxième dans la salle principale là où le troisième apparait dans l’ascenseur.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.