Echo : toutes les nouvelles enceintes connectées présentées par Amazon

Amazon a présenté pas mal de nouveaux produits hier soir, avec quelques surprises notables dans le lot. Comme les Echo Buds ou les Echo Frames, par exemple. Toutefois, en parallèle, la firme a également levé le voile sur plusieurs enceintes connectées un peu plus conventionnelles.

Des enceintes assez variées et qui ciblent finalement des publics très différents, allant de l’utilisateur lambda au mélomane averti.

Avec un fil conducteur tout de même : la présence de l’incontournable Alexa.

L’Echo passe à la troisième génération

L’Echo de base a ainsi bénéficié d’un lifting salvateur. L’enceinte reprend à son compte les lignes des modèles précédents, avec une meilleure qualité audio et pas moins de quatre coloris différents : noir, gris, crème et bleu.

D’après Amazon, cette enceinte sera en mesure de restituer un son à 360° et il nous permettra également de prendre la main sur l’égaliseur. Le contrôle vocal répond toujours à l’appel, de même pour les fameuses skills propres à l’écosystème de la marque.

En prime, il sera également possible de couper le microphone pour conserver un minimum de vie privée.

Attendu pour le 16 octobre, l’Echo de troisième génération sera proposé à 99,99 $ aux États-Unis.

L’Echo Dot Clock, l’enceinte-réveil-matin

Ensuite, on trouve l’Echo Dot Clock. Plus compacte, l’enceinte a également pour principale particularité d’intégrer un afficheur qui donnera l’heure.

L’appareil se destine donc davantage à un usage de type réveil-matin.

Ou pas d’ailleurs, car l’afficheur ne se limitera pas à l’heure et il sera également capable d’afficher la température ou un minuteur.

Les fonctions ne changent pas bien sûr. Alexa est toujours présent et nous aurons donc accès à toutes les commandes vocales habituelles. Les skills sont aussi présentes et la partie audio a été particulièrement soignée avec la présente d’un système son stéréo. L’Echo Dot Clock pourra également se connecter aux autres Echo de la maison pour diffuser de la musique dans toutes les pièces.

La sortie de l’enceinte est prévue pour le 16 octobre, à un prix de 59,99 $. Encore une fois, on ne connaît pas les dates de sortie européennes.

L’Echo Studio, l’enceinte des mélomanes

L’Echo Studio s’adresse davantage aux mélomanes. Si l’enceinte reprend les lignes et le look de l’Echo, elle est également plus imposante. Et pour cause puisqu’elle comporte un peu plus d’éléments.

À l’intérieur, on trouvera ainsi pas moins de cinq haut-parleurs. Amazon promet un son ample et équilibré. Le produit est bien entendu compatible avec le Dolby Atmos et il devrait donc être en mesure de restituer un son plus clair et plus profond.

Les fonctions habituelles sont présentes. Alexa répond donc à l’appel et l’assistant sera en mesure de répondre à la moindre de nos sollicitations. L’enceinte est également compatible avec Zigbee et elle pourra donc contrôler tous les produits intégrant cette norme.

Le lancement de l’Echo Studio est prévu pour le 7 novembre. L’enceinte sera proposée à 199,99 $ aux États-Unis. Rien encore pour la France.

L’Echo Show 8, l’enceinte à écran

Amazon s’est mis en tête d’intégrer des écrans à ses enceintes. Après un Echo Show 10 et un Echo Show 5, la firme a donc dévoilé un Echo Show 8.

Le form factor ne change pas et l’enceinte ressemble trait pour trait aux deux autres modèles, avec cette fois un écran de 8 pouces capable d’afficher une image en haute définition. Côté son, on retrouve deux haut-parleurs avec un système stéréo.

Pas de changement pour le reste. Il sera toujours possible de placer un cache sur la caméra frontale et de couper les microphones. Les fonctions n’évoluent pas et l’enceinte sera toujours animée par Alexa.

Le prix est un peu plus élevé en revanche et il faudra débourser 129,99 $ pour mettre la main sur l’enceinte. Avec un lancement prévu le 21 novembre aux États-Unis.

L’Echo Flex, l’enceinte murale

Et on termine avec l’Echo Flex, une espèce d’enceinte murale qui viendra directement se brancher sur une prise électrique. L’idée ici est de gagner un maximum de place. Le boîtier est donc très compact et il n’aura aucun mal à se faire oublier.

Sans surprise, il intègre un microphone et un haut-parleur. L’Echo Flex nous donnera ainsi accès à Alexa et à toutes les fonctions de l’assistant. Mieux, Amazon a eu la bonne idée de l’équiper de ports USB Type-C et il sera donc possible de brancher nos devices dessus.

Attendu pour le 14 novembre aux États-Unis, l’Echo Flex sera proposé à 24,99 $.

Mots-clés amazonamazon echo