Economiser la batterie de l’iPhone, de l’iPod Touch et de l’iPad

Nos mobiles et nos tablettes tactiles sont de plus en plus puissantes, ils peuvent désormais rivaliser avec nos ordinateurs ou même se transformer en consoles portables. Mais voilà, tout n’est pas rose pour autant. Non et le gros problème, finalement, c’est leur autonomie. Et justement, les amis, si vous souhaitez économiser la batterie de l’iPhone, de l’iPod Touch et de l’iPad, voici une liste d’astuces qui devraient vous intéresser et vous permettre de profiter encore un peu plus longtemps de votre bijoux numérique.

Economiser la batterie de l'iPhone, de l'iPod Touch et de l'iPad

1. Désactiver le WiFi et le Bluetooth

Beaucoup d’utilisateurs ne font pas attention et activent ainsi des services dont ils n’ont pas forcément besoin. L’exemple le plus frappant, de mon point de vue, c’est évidemment le WiFi et le Bluetooth. Si vous partez en déplacement et que vous ne comptez pas utiliser d’oreillette, pourquoi ne pas les désactiver ? Sachez qu’en éteignant le WiFi, vous pourrez facilement gagner plusieurs heures en autonomie. Même chose d’ailleurs quand vous êtes à la maison. La 3G suffit amplement au surf et même au téléchargement des applications les moins lourdes sur l’AppStore. En ce qui me concerne, je n’active le WiFi que lorsque je souhaite streamer un contenu vidéo sur mon iPhone 4S ou lorsqu’il est question de télécharger une application supérieure à 20 Mo.

Ah et puisqu’on en parle, sachez qu’il est très facile de pirater une connexion Bluetooth lorsqu’on dispose des bons outils. Au final, si vous la désactivez sur votre précieux, ce dernier gagnera également en terme de sécurité.

2. Régler la luminosité de votre écran

Sur un mobile, et à plus forte raison sur une tablette, ce qui consomme le plus, c’est finalement l’écran. L’iPhone, l’iPod Touch et l’iPad ne dérogent bien évidemment pas à la règle. Dans ce contexte, plutôt que de laisser l’appareil régler tout seul la luminosité de l’écran, il peut être pertinent de le faire à la main. Pour se faire, il suffit de vous rendre dans les réglages de l’appareil et de fouiner du côté de la luminosité. Adaptez ensuite l’option en fonction des conditions dans lesquelles vous vous trouvez. Et si ça vous barbe, vous pouvez toujours vous occuper de ce réglage lorsque la batterie de votre terminal commence à donner des signes de faiblesse.

3. Désactiver le service de localisation (mais attention)

Lorsqu’on initialise son iDevice pour la première fois, ce dernier nous demande systématiquement si nous souhaitons activer ou non le service de localisation. En règle générale, on répond par l’affirmative et on oublie complètement cette option par la suite. Sauf que voilà, le service de localisation tourne en permanence sur le terminal et autant dire qu’il a un impact conséquent sur son autonomie. Dans ce contexte, si vous n’utilisez pas les services associés, rien ne vous empêche de le désactiver. Notez cependant que si vous désactivez ce service, l’outil “Find My Phone” ne vous sera plus d’aucune utilité et vous ne pourrez donc pas retrouver votre précieux si vous venez à le perdre… ou à vous le faire voler.

4. Désactiver les notifications

Les notifications sont bien pratiques puisqu’elles nous permettent d’être systématiquement tenu au courant lorsque nous recevons de nouveaux messages sur nos réseaux sociaux préférés ou lorsqu’on tente de nous joindre. Mais voilà, ces dernières consomment aussi pas mal d’électricité et autant dire qu’il vaudra mieux les désactiver si vous ne les utilisez pas. Après, tout dépend aussi de la situation dans laquelle vous vous trouvez. En ce qui me concerne, j’ai pris l’habitude de les désactiver lorsque j’ai beaucoup de travail et que je ne souhaite pas être déconcentré.

5. Désactiver le push mail

Bon, là, on est bien d’accord, c’est généralement la dernière option que l’on accepte de désactiver. Il faut dire aussi que le push mail est franchement très pratique puisqu’il nous permet d’être tenu au courant en temps réel de tous les messages électroniques que nous recevons. Toutefois, si vous souhaitez économiser la batterie de son iPhone, de son iPod Touch ou de son iPad, il vaudra mieux le désactiver en vous rendant dans les paramètres de votre compte. Et si vous ne pouvez vous résoudre à le supprimer complètement, vous pouvez également vous contenter de paramétrer le service pour qu’il rapatrie vos messages selon un intervalle de temps donné.

6. Fermer les applications inutilisées

Comme pas mal de monde, votre humble serviteur a très souvent tendance à ouvrir à la chaine une tonne d’applications et à les oublier ensuite. C’est une grave erreur car toutes les applications fonctionnant en fond de tâche vont continuer à consommer de l’électricité. Dans ce contexte, il est préférable de fermer toutes les applications que vous n’utilisez pas. Perso, sur mon iPhone 4S, les seules applications qui sont ouvertes en permanence, c’est Sparrow, Reeder, Twitter et Angry Birds Space. Okay, je pourrais parfaitement me passer de ce dernier, on est bien d’accord.

7. Désactiver le vibreur

Bon, là on rentre dans les petites optimisations mais ces dernières peuvent aussi s’avérer utile pour prolonger la durée de vie de la batterie de votre mobile ou de votre ardoise. Car en effet, le vibreur aussi consomme de l’électricité. Et si vous laissez votre terminal en mode silencieux toute la journée et que vous recevez beaucoup de notifications, autant dire que son autonomie risque de s’en prendre un coup derrière la tête alors n’hésitez surtout pas à le désactiver si vous n’en avez pas besoin.

8. Réduire le délai du verrouillage automatique

Je ne sais pas pour vous mais j’utilise très souvent mon iPhone. Je reçois un mail, je reçois un tweet, hop je l’attrape, je regarde de quoi il en retourne et je le repose ensuite sur la table. Mais voilà, si le délai du verrouillage automatique est trop long, alors l’écran de votre mobile ou de votre tablette va rester allumer durant quelques minutes. Et à la fin de la journée, ce sont plusieurs dizaines de minutes d’autonomie qui vont s’envoler. Dans ce contexte, il est donc préférable de réduire le délai d’activation du verrouillage automatique. Une minute, par exemple, c’est très bien.

Voilà, je crois que c’est à peu près tout. Arrivé à ce stade de l’article, vous pensez peut-être que la seule solution qui s’offre à vous, au final, c’est tout simplement d’éteindre votre mobile et de passer à autre chose. Notez cependant que je ne vous conseille pas d’appliquer tous ces conseils en même temps. Non, je pense au contraire qu’il est préférable de les adapter en fonction des circonstances. Et vous verrez, en prenant le pli, ça deviendra instinctif et c’est évidemment la batterie de votre iPhone, de votre iPod Touch ou de votre iPad qui vous remerciera ensuite.