Pas d’écran incurvé pour le Samsung Galaxy S5 ?

Le Samsung Galaxy S5 n’en finit plus de faire parler de lui. Les rumeurs vont bon train depuis quelques semaines et nous ne sommes sans doute pas au bout de nos surprises. Le truc, c’est que tous les bruits de couloir ne vont pas forcément dans le même sens. Parfois, nous avons droit à des configurations proprement hallucinantes, mais pas toujours. Non, et depuis la semaine dernière, on voit fleurir des spécifications plus raisonnables, plus en adéquation avec le marché actuel. Tenez, par exemple, si l’on en croit le Korea Herald, le Galaxy S5 ne profitera pas d’un écran flexible, et incurvé.

La supposée fiche technique du Galaxy S5 n’a pas bougé pendant plusieurs semaines. Il était question d’un écran de 5 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, soit du 2560×1440, mais aussi d’un processeur Exynos 64-bit, de 3 Go de mémoire vive et même d’un capteur ISOCELL de 16 millions de pixels, le tout avec une coque métallique ou plastique suivant les versions, et plein de fonctions top tendances comme un lecteur d’empreintes digitales ou même carrément un lecteur rétinien.

Ecran Flexible Samsung Galaxy S5

Le Samsung Galaxy S5 n’aura finalement pas droit à un écran flexible.

Le fantasme prend souvent le pas sur la raison, et encore plus lorsqu’il est question de produits positionnés sur le haut de gamme.

Tout a changé la semaine dernière, et plus précisément le 19 décembre à 13h26. Là, contre toute attente, un certain SM-G900F a fait une apparition dans la base de données de AnTuTu, avec des spécifications techniques beaucoup plus traditionnelles, avec notamment un écran de type Full HD 1080p et un processeur Snapdragon 800. Largement suffisant pour assurer la plupart des tâches quotidiennes, bien sûr, mais pas assez pour nous donner envie de nous extasier.

Et aujourd’hui, c’est le Korea Herald qui en rajoute une couche. Selon le site coréen, Samsung ne serait pas en mesure de produire suffisamment d’écrans flexibles pour équiper son S5. En d’autres termes, ce dernier ne devrait donc pas profiter d’un écran incurvé, et il pourrait ainsi se contenter d’un écran similaire à celui que l’on trouve sur le Galaxy Note 3 ou même sur le Galaxy S4. Ce n’est pas dramatique en soi mais il faut tout de même reconnaître que ces écrans ont certains avantages, à commencer par une meilleure résistance aux chocs.

Mine de rien, avec un écran flexible et une coque en diamants synthétiques, on aurait pu obtenir un super smartphone quasiment indestructible. Et ça aurait été chouette, surtout quand on sait que nos terminaux nomades sont particulièrement fragiles.

Via